...Forum de joueurs et joueuses d'aventures de figurines historiques et fantastiques et de wargames, en Bretagne et ailleurs.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » XVIIIe siècle » Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23

Aller en bas  Message [Page 23 sur 23]

SIR JACK

SIR JACK
@Patrice a écrit:
Euh, une si petite chaloupe peut tirer au canon de marine sans chavirer ?  Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 905202  Un pierrier (swivel gun) je ne dis pas...
.

Je compte m'inspirer de celle-là, qui a également 6 bancs de rameurs et ne me parait pas beaucoup plus longue

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Cc210


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin
@SIR JACK a écrit:
@Patrice a écrit:Euh, une si petite chaloupe peut tirer au canon de marine sans chavirer ?  Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 905202  Un pierrier (swivel gun) je ne dis pas...
Je compte m'inspirer de celle-là, qui a également 6 bancs de rameurs et ne me parait pas beaucoup plus longue

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Cc210

Shocked Shocked Ah oui en effet ! Une pièce de 3 sans doute (?)


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

SIR JACK

SIR JACK
Sur ma mer en PQ, ça le fait bien quand même

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20200920


Un autre exemple de chaloupe canonnière
Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Cc10


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Ehouarn

Ehouarn
Oui parfait le rendu sur la mer de PQ cheers Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 632490

Interessant le dernier modèle en maquette, il devait y avoir un sacré recul mais le canon semble monté sur des rails en bois afin qu'il puisse y avoir un amorti (suis-je clair ?)...


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

Patrice

Patrice
Admin
Si c'est un tout petit calibre (du 3 livres ?) et qu'il ne tire que vers l'avant, ça peut sans doute aller, avec un sacré choc quand même...(?)

Un tir de côté ferait évidemment chavirer tout.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Ehouarn

Ehouarn
@Patrice a écrit: Un tir de côté ferait évidemment chavirer tout.

Il appartient certainement aux rameurs de mettre la barque dans l'axe du tir, car visiblement les canons ne peuvent pivoter Wink


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

SIR JACK

SIR JACK
Ils n'étaient pas à Quiberon car ils avaient eu le mauvais goût de se faire fusiller un an plus tôt. Ca ne les empêchera pas de rejoindre mes tables de jeu.
D'Elbée et Charrette, produits par la marque Trent, viennent de rejoindre mes bandes de blancs.
Je leur ai adjoint un nobliau à lunettes dont fort peu d'historiens ont malheureusement retenu le nom : le marquis Alain de Afflelou.
Avec lui, quand tu prenais un coup de fusil dans la couenne, t'en avais tout de suite un autre gratuit. C'est fou, non ?

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Dca10


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Ma chaloupe canonnière est prête à envoyer des boulets bien chauds sur les bleus.
Le canon, maintenu par de solides cordages, n'est pas monté sur roues mais sur rails en bois. J'ai aussi ajouté quelques détails : cordages, caisse à boulets, dégorgeoir, baril de poudre.
Quant au lieutenant de marine qui commande la manœuvre, il s'agit d'une vieille figs d'infanterie que j'ai bidouillée en mataf.

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20200921

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20200922

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20200923


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
L'armée des émigrés qui a été débarquée en 1795 par les Anglais sur la plage de Carnac pour investir la presqu'île de Quiberon et combattre les républicains commence à prendre bonne tournure.
Voici les troupes qui viendront rejoindre celles déjà peintes par mon compère, le fier amiral Charles du Rafiot de Metlesvoiles.
En principe, le ratio est de 1 fig pour 40 hommes. Mais, vu comme on est partis, on va peut-être descendre un de ces quatre à 30 hommes.
Beaucoup de ces biffins sont des conversions, voire carrément les fruits d'odieux bidouillages. Car aucun fabricant n'a eu jusqu'à présent la bonne idée de proposer ces troupes atypiques sur les tables de jeu d'histoire.
Comme je pense l'avoir déjà dit précédemment, on trouve donc là des Warlord anglais de la guerre d'indépendance américaine, des vieux Wargames Foundry, des Perry de la campagne d'Egypte et même des grenzers autrichiens équipés d'un bout de plumet de grenadier russe. Qu'esse tu veux,  faut ce qu'il faut, mon pote.
Certains régiments (d'Hervilly et Rotalier- Royal artillerie) doivent encore être renforcés par quelques figs afin de correspondre aux effectifs dont ils disposaient sur le terrain. De même, je vais sans doute commander chez Perry des officiers français de la guerre américaine pour donner des chefs à tous ces va-t-en-guerre. Sans parler de plusieurs estafettes.
Quant aux chouans, qui étaient entre 12 000 et 15 000 à Quiberon, ils  vont eux aussi voir leurs rangs dépenaillés s'étoffer sérieusement.
Ceux dont je dispose pour le moment sont de Trent Miniatures . Ils ont également fait l'objet de bidouillages afin de leur donner une allure bretonne, avec notamment les sabots et les culottes bouffantes bragou braz.
Une commande d'Emperor Toads Miniatures, qui met un sacré bout de temps à arriver en ces temps de pestilence covidienne, doit pour cela bientôt atterrir dans mon antre morbihannais.
Mais pas de panique. Patience et longueur de temps font plus que force et que rage, comme disait Samson en alignant tranquillement les ci-devants sur l'escalier menant au rasoir national.

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20201110

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Loyal_11

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Beon10

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20201111

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20201112

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20201114

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20201115

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20201116


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Des renforts chouans sont arrivés en Morbihan. Ceux-là sont fabriqués par la marque Emperor Toads Emporium https://1553546898.site.goapp.today/store

Ce fabricant britannique propose des décors, des Autrichiens, des Prussiens, des Saxons, des Français napoléoniens tout comme il s'intéresse à la Révolution française.

Les Vendéens que j'ai acheté sont proposés à un tarif et à des frais de port raisonnables (1,98 euro la figurine, frais de port compris). Je vais leur donner une allure bretonne en dotant une partie d'entre eux de culottes bouffantes et de sabots.

Les figs sont de bonne gravure et surtout, même si cela relève parfois du détail,  différentes les unes des autres . Sur 20 achetées, 15 ont une allure qui leur est propre.
Elles sont aussi moins "épaisses" que celles de Trent miniatures.

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20201117


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin
Bravo... ça commence à faire du monde... Very Happy


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

SIR JACK

SIR JACK
@Patrice a écrit:Bravo... ça commence à faire du monde... Very Happy

C'est vrai. Il faut dire aussi qu'à Quiberon et alentours, les chouans étaient entre 12 000 et 15 000.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Pour la "bretonnisation" (bragou braz et sabots) voilà comment je procède : à gauche avant, à droite après
J'utilise de la pâte à modeler séchant à l'air (Giotto plastiroc).
Je la travaille au pinceau mouillé pour qu'elle adhère au métal, puis au cutter pour faire les vagues plis du tissu. Une couche de base acrylique polyurethane blanche de Prince August va contribuer à solidifier un peu l'ensemble. La peinture fera le reste.

[url=https://servimg.com/view/18474103/1235]Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 20201118[/url


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Ehouarn

Ehouarn
Bravo c'est bien. Il faut aussi modifier les chapeaux Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 911579
Car comme dit la chanson "ils ont des chapeaux ronds...."


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

SIR JACK

SIR JACK
@Ehouarn a écrit:Bravo c'est bien. Il faut aussi modifier les chapeaux Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 911579
Car comme dit la chanson "ils ont des chapeaux ronds...."

Merci et bien noté.
Quelques questions toutefois à propos des chapeaux : leurs "sommets" étaient-ils tous ronds et en forme de demi-globe à cette époque ? Peut-on accepter des centres de coiffe un peu plus hauts et plats comme je le remarque sur certains sites de vente de chapeaux dits bretons ? Dois-je mettre des rubans à tous les chapeaux (ce qui est faisable aisément avec des bandes  découpées dans le plomb qui entoure les goulots de bouteilles de vin) ? D'autres chapeaux, larges et déformés, sont-ils admissibles ?
J'ai aussi remarqué que les bords du chapeau breton sont légèrement relevés et non droits. Cela est-il correct ?

L'idée générale, c'est de ne pas tomber dans un folklore plus proche de la fin du 19e siècle que de la fin du 18e siècle. D'autant plus que, vue le peu de ressources dont bon nombre de paysans disposaient pendant la Révolution, je suppose que beaucoup s'habillaient avec les moyens du bord.

Une dernière remarque : ce que j'apprécie dans les figurines de la marque Emperor Toads Emporium, c'est la présence de peaux de bêtes sur le dos de certains personnages. Chose rare : il y en a même deux qui portent des sabots avec des guêtres qui les recouvrent en partie ! Ca m'évite de les fabriquer.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin
@SIR JACK a écrit:L'idée générale, c'est de ne pas tomber dans un folklore plus proche de la fin du 19e siècle que de la fin du 18e siècle.

Oui c'est aussi une question que je me pose... La plupart des tableaux qui les représentent ont été faits fin XIXe.

@SIR JACK a écrit:leurs "sommets" étaient-ils tous ronds à cette époque ? (...) J'ai aussi remarqué que les bords du chapeau breton sont légèrement relevés et non droits.

Le sommet rond ça semble être le cas (...?) Je suppose que comme d'hab c'était une mode plus générique portée un peu partout quelques décennies avant, qui a été adoptée localement et s'est figée ?

En pratique, à moins de l'imbiber régulièrement d'amidon ou je ne sais quoi, le feutre des bords du chapeau va vite se courber d'un côté ou de l'autre (on a testé en reconstit') donc il n'y a pas trop le choix, il faut les forcer vers le haut sinon ils pendouillent.

@SIR JACK a écrit:la présence de peaux de bêtes sur le dos de certains personnages.

Oui, les peaux de bouc ou chèvre sont attestées comme vêtement d'extérieur, notamment par temps de pluie (bien qu'il ne pleuve jamais par ici). Il est aussi fait mention de peau de mouton (noire sûrement).

Témoignage plus tardif, "Chasse aux loups et autres chasses en Basse-Bretagne" souvenirs d'EWL Davies en 1855-56 : "Six véritables paysans bretons entrèrent. Ils étaient tous vêtus de vêtements de peaux de bique foncées, de pantalons de toile boutonnés jusqu'à la cheville, de gros sabots bourrés de foin ; des chapeau ronds à larges bords avec de longs rubans ombrageaient leurs épaules."

Pour les peaux de caprins il s'agit forcément de la race locale, appelée maintenant "chèvre des fossés". Les poils sont très longs, la couleur dominante est surtout brun-noir grisâtre, il peut aussi y avoir du noir, du blanc, ou du gris plus clair (mais jamais chamoisé comme les Alpines).

Exemple de couleur représentatif, Ed_Du le plus âgé de mes boucs castrés (...avec le regard innocent de se demander s'il y a des biscottes ou du tabac dans les poches)...

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Ed-du1-2014

Beaucoup de similitudes avec celui sur cette carte postale 1900 (et non, sur la charrette ce n'est pas moi ...enfin pas encore).

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Bouch-dinan-b

Voir aussi, encore fin XIXe / début XXe :
http://www.collections.musee-bretagne.fr/ark:/83011/FLMjo219138
https://armen.bzh/2020/08/06/un-element-du-costume-traditionnel-oublie-la-peau-de-chevre/


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Ehouarn

Ehouarn
@SIR JACK a écrit:
Quelques questions toutefois à propos des chapeaux : leurs "sommets" étaient-ils tous ronds et en forme de demi-globe à cette époque ? Peut-on accepter des centres de coiffe un peu plus hauts et plats comme je le remarque sur certains sites de vente de chapeaux dits bretons ? Dois-je mettre des rubans à tous les chapeaux (ce qui est faisable aisément avec des bandes  découpées dans le plomb qui entoure les goulots de bouteilles de vin) ? D'autres chapeaux, larges et déformés, sont-ils admissibles ?
J'ai aussi remarqué que les bords du chapeau breton sont légèrement relevés et non droits. Cela est-il correct ?

Les chapeaux sont ronds de base. Lorsque le sommet semble plat c'est qu'un large ruban est ajouté sur la partie ronde, mais c'est une mode tardive. Au 18ème siècle on reste sur une forme ronde.
La meilleure référence reste les gravures d'Olivier Perrin

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 14-09-10

Tu noteras que les bragoù bras sont très bras (grands)

Tu peux donc faire les faire plus larges...



Dernière édition par Ehouarn le Jeu 5 Nov 2020 - 15:14, édité 1 fois


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

Patrice

Patrice
Admin
@Ehouarn a écrit:La meilleure référence reste les gravures d'Olivier Perrin

..Et n'oublie surtout pas de bien sculpter les doubles boutons caractéristiques en haut des bragoù-bras, on les voit bien sur les deux personnages au centre de la gravure plus haut, semblables à ceux qui ont été repêchés sur les épaves de la Natière à St-Malo.

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Vignette_boucle_bouton_en_etain

https://archeologie.culture.fr/epaves-corsaires/fr/equipage

...Nan mais, j'déconne ...en 28 mm c'est pas obligé quand même... Laughing Laughing clown


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Ehouarn

Ehouarn
Bragoù bras pe berr ? Des pantalons (ou culottes ou braies) grands ou courts ?

Il existe deux types de pantalons anciens, les bragoù bras ou braz (grands) et les bragoù berr (courts)

Si les bragoù bras ont déjà été évoqués ci-dessus, voici à quoi ressemble les bragoù berr

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Bragoz11

Toutefois je ne sais pas s'ils étaient portés aux 18ème siècle, on n'en voit que sur des photos du 19ème siècle.

On voit bien les 2 boutons fermoirs.


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

Ehouarn

Ehouarn
Ici en 1808, point de sabots, mais peut-être parce que c'est jour de fête ?
Sauf celui qui les porte autour du cou, probablement pour pouvoir danser plus légèrement.

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 1b7e8810


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

SIR JACK

SIR JACK
OK, je vais rogner au cutter le haut des chapeaux qui me paraissent trop hauts et trop aplatis au sommet. Et pour les bragou braz bien enflés, c'est noté. Ca sera plus simple à faire.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin
@Ehouarn a écrit:voici à quoi ressemble les bragoù berr
Toutefois je ne sais pas s'ils étaient portés aux 18ème siècle

Et en toile assez fine, ça ne doit pas être le mieux pour crapahuter dans la lande.

Et du coup je me dis qu'un intérêt des grands plis de grosse toile des bragoù bras, c'est sans doute de ne pas trop coller aux jambes quand c'est trempé, et surtout aussi de protéger un peu contre les épines des ajoncs et des ronces.
Parce que, en jeans, aïe, je connais !  affraid  Mad

@Ehouarn a écrit:Ici en 1808, point de sabots, mais peut-être parce que c'est jour de fête ?
Sauf celui qui les porte autour du cou, probablement pour pouvoir danser plus légèrement.

Il est possible que ceux qui marchent sagement (et qui ont mis des chaussures ce jour-là) accompagnés d'un monsieur de la ville, soient des paysans aisés... et celui s'est mis pieds nus avec l'air un peu éméché c'est l'ivrogne ou le boute-en-train du village, ça ajoute du réalisme à la scène... De toutes manières, dans la cour de la ferme et sur les chemins, dès que c'est humide il vaut mieux les sabots.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Ehouarn

Ehouarn
Une gravure de 1870 donc très tardive pour l'époque dont il est question ici, mais intéressante en ce qu'elle montre la différence entre les bragoù-bras et bragoù-berr (ici de couleur noire).

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 0210


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

SIR JACK

SIR JACK
Autre question : je suppose qu'il y avait des bragoù bras de différentes teintes, dont le marron comme sur cette illustration. Ou bien est-ce une interprétation du peintre ?

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 23 Chouan12


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Ehouarn

Ehouarn
Oui tu peux varier les couleurs. Le noir est une couleur qui devient à la mode vers la fin 19ème siècle, mais des bragoù brun foncé sont possibles à mon (humble) avis.
Je ne crois pas toutefois qu'il y en ait eu avec des couleurs plus vives.


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

Revenir en haut  Message [Page 23 sur 23]

Aller à la page : Précédent  1 ... 13 ... 21, 22, 23

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum