...Forum de joueurs et joueuses d'aventures de figurines historiques et fantastiques, en Bretagne et ailleurs.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » XVIIIe siècle » Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant

Aller en bas  Message [Page 22 sur 23]

526Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Empty Re: Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons le Lun 13 Juil 2020 - 16:56

Patrice

Patrice
Admin
Intéressant. Apparemment il y a des visites sur divers thèmes :

https://auray.fr/Culture-Loisirs/Archives-et-Patrimoine/Laissez-vous-guider-au-coeur-d-Auray

Et sur le même sujet l'an dernier :

https://www.ouest-france.fr/bretagne/auray-56400/auray-decouvrir-la-ville-au-temps-de-la-chouannerie-6450093


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

527Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Empty Re: Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons le Mar 14 Juil 2020 - 12:06

Luc

Luc
Dis donc sacrée prod JJ!! A cette allure je vais finir de peindre mes chouans pour aider les agneaux de Dieu du Roy!! Very Happy

528Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Empty Re: Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons le Mer 15 Juil 2020 - 23:53

SIR JACK

SIR JACK
Un document disponible sur le site de La Sabretache est consacré au régiment d'Hervilly qui faisait partie de la première vague de régiments royalistes émigrés débarqués à Carnac.
Cette unité comprenait de nombreux soldats républicains prisonniers des Anglais et ayant accepté de rejoindre les royalistes. Soldats dont certains se sont battus correctement , tandis que d'autres ont déserté ou bien ont trahi en tuant leurs officiers dès qu'ils en ont eu l'occasion à Quiberon.

Les drapeaux du régiment d'Hervilly (ancien Royal Louis)  étaient blancs ornés de trois fleurs de lys

L'un d'eux a été sauvé à Quiberon "par le lieutenant de Presle, du régiment Rotalier Artillerie ; l'autre a été remis par le lieutenant de Charron et le sous-lieutenant de Tassy à des matelots qui l'ont placé au fond d'une chaloupe dans laquelle se trouvait le duc de Lévis, grièvement blessé au pied".

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Drapea10


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Vérifications et comparaisons sont les mamelles du wargamer.

Toujours à propos du régiment d'Hervilly qui, avec un effectif de 1300 à 1500 hommes, était l'unité émigrée royaliste la plus imposante à Quiberon, il semble que l'illustration qu'en donne la page Wikipédia consacrée à "L'expédition de Quiberon" ne soit pas la bonne.
Les uniformes portés par le régiment , tels que les décrit "La Sabretache", sont en effet différents. Jugez plutôt

Sur Wikipédia, soldat du milieu
Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Dhw10





Sur la Sabretache
Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Rldh10

A noter également que le drapeau sur l'illustration ci-dessus est différent des drapeaux à fleurs de lys dépeints comme ayant été portés à Quiberon. Mais je suppose qu'il s'agit là du drapeau originel de l'ancien régiment "Royal Louis" qui, pour les besoins de l'expédition, a constitué le noyau du régiment d'Hervilly levé en Angleterre à partir d'août 1794 en intégrant un grand nombre de prisonniers de guerre français.

Le régiment d'Hervilly comprenait 2 bataillons de 8 compagnies de fusiliers chacun et d'une compagnie de grenadiers.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

cvenant56
Il ne vaut mieux pas se fier à Wikipédia effectivement. Tu peux acheter la planche en couleur dur le site de la Sabretache il me semble.


_________________
"Si c’est possible, c’est fait ; si c'est impossible, cela se fera."
http://langoelan.canalblog.com/

531Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Empty Re: Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons le Jeu 16 Juil 2020 - 11:57

Patrice

Patrice
Admin
Je ne connais rien au sujet, mais le Wiki ne dit que ce que n'importe qui lui fait dire...
...et dit aussi sur une autre page que les revers étaient bleus :

https://fr.wikipedia.org/wiki/R%C3%A9giment_Royal-Louis,_puis_d%E2%80%99Hervilly

...cette page précise aussi que "le Royal-Louis est incorporé au nouveau régiment levé par le comte d'Hervilly et qui porte son nom. On peut donc parler de régiment Royal-Louis, puis d’Hervilly".

Il est sans doute peu probable que pour cette rapide fusion ils aient fait changer d'uniforme à tout le monde, donc les deux (revers bleus, et habits rouges ?) ont pu cohabiter...

Il y a aussi cette illustration sur cette page :
http://betedugevaudantruehistory.over-blog.com/2018/11/jean-charles-marc-antoine-vaumesle-d-enneval-grand-louvetier-de-normandie.html

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Ob_66f581_regiment-de-jean-francois-vaumelse-d


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

532Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Empty Re: Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons le Ven 17 Juil 2020 - 11:42

SIR JACK

SIR JACK
@Patrice a écrit: Il est sans doute peu probable que pour cette rapide fusion ils aient fait changer d'uniforme à tout le monde, donc les deux (revers bleus, et habits rouges ?) ont pu cohabiter...

Je vais effectivement mêler les deux uniformes (revers bleus et tricorne d'un côté et habit rouge avec chapeau à chenille de l'autre) pour réaliser le régiment d'Hervilly.
D'autant plus que le document fourni par la Sabretache précise que 353 hommes et officiers de l'ancien Royal Louis ont été intégrés dans cette unité quand elle a été constituée. Le temps et les moyens ont sans doute manqué pour équiper tout le monde du nouvel uniforme. D'autant plus que la tissu rouge cher aux Anglais était assez onéreux.
Autre détail : le régiment d'Hervilly était le seul à porter la cocarde noire à Quiberon, au lieu de la blanche.

Pour le reste, son histoire constitue un résumé incroyable de la déconfiture vécue par les royalistes dans la presqu'île.

Outre le fait d'avoir recruté (en les payant bien) bon nombre de soldats républicains faits prisonniers par les Anglais, ses chefs ont fait preuve d'une étonnante  imprudence ou d'une grande naïveté.
Après avoir débarqué sur la plage de Carnac, ils ont en effet renforcé leur troupe en y incorporant des matelots français faits prisonniers sur place, ainsi que 300 hommes…. de la garnison républicaine locale ! On croit rêver.

Le résultat n'a pas tardé. Si ces recrues de circonstance et les ex-prisonniers des pontons semblent s'être bien comportés lors de la première attaque lancée par les royalistes contre les républicains, il en a rapidement été tout autrement.
Deux d'entre eux se sont notamment empressés d'aller informer Hoche sur les défenses du fort de Penthièvre qui a été conquis par la ruse.
Qui plus est, au moins à deux reprises ensuite, des soldats du régiment d'Hervilly recrutés chez les républicains ont retourné leurs armes contre leurs officiers et ont rejoint les "bleus".

Déjà, dès le début, le ton était pourtant donné. A peine la troupe avait-elle débarqué à Carnac que deux de ces recrues douteuses prenaient la poudre d'escampette et désertaient. Les fuyards ont été rattrapés par les chouans. Si l'un d'eux a été gracié, l'autre a été fusillé sur le front des troupes.

Il faut aussi savoir que, à l'issue du désastre de Quiberon, une partie du régiment a été récupérée par les vaisseaux anglais . Ces derniers l'ont alors amenée vers l'île d'Houat. Pendant ce transport, la quasi-totalité des recrues républicaines qui n'avaient pas eu la possibilité de déserter et de rejoindre les rangs des bleus au cours des combats, se plaignaient amèrement de ne pas avoir pu saisir une telle opportunité. Bonjour l'ambiance !

Si on en faisait un scénario de jeu de rôle, on dirait que l'arbitre exagère Very Happy


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

533Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Empty La fin d'Arras le Sam 18 Juil 2020 - 11:55

kiyomori

kiyomori
Il y a quand même une majorité de choses justes sur Wikipédia : Le combat de la Ceriseraie
https://fr.wikipedia.org/wiki/Bataille_de_La_Ceriseraie

http://170infanterie.canalblog.com/

534Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Empty Re: Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons le Lun 20 Juil 2020 - 18:05

SIR JACK

SIR JACK
Un "tambour d'infanterie du régiment royal d'Hervilly" vendu 4300 € sur le site de la maison parisienne Binoche et Giquello.

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Tambou10

Voici le texte qui accompagne la description de cet objet :


"Tambour d'Infanterie du Régiment Royal d'Hervilly Compagnie de Boissieux, Révolution. En bois peint bleu foncé avec inscription en lettres blanches et fleurs de lys jaune d'or. Hauteur : 40 cm, diamètre : 42,5 cm. Bon état, cordes remplacées, peau probablement changée.
Note - Le régiment Royal-Louis, puis régiment Royal d'Hervilly est un régiment de l'armée des émigrés. Avant la Révolution, avec l'accord du futur Louis XVIII, Pierre-Marie-Louis de Boisgelin de Kerdu, lève le Royal-Louis, seul régiment levé au nom de Louis XVII.

Sous la révolution le Royal-Louis est envoyé en Corse où il est dissout. En 1793, le bataillon du Var et des éléments du régiment du Maine forment un régiment Royal- Louis en complétant les effectifs avec des gardes nationaux des Bouches-du-Rhône.
Pendant le siège, le Royal-Louis combat au Mont Faron, au Cap Brun et à la batterie de la Convention. Il perd 77 hommes au fort Mulgrave. Quand la ville est investie en décembre c'est le Royal-Louis qui protège l'évacuation de la cité. Il a particulièrement souffert lors du siège. Les 350 survivants sont débarqués avec des réfugiés, le 29 décembre 1793 à l'île d'Elbe ou sévit le choléra.

En 1794, le régiment, reconstitué en recrutant des marins issus de la Royale, participe à l'expédition victorieuse de l'amiral Anglais Hood contre la Corse. Le Royal-Louis s'empare de Calvi sur les républicains. Le régiment est commandé par Lord Moira, qui est Irlandais et ne pense qu'à remettre le roi de France sur son trône et lui rendre les places-fortes prises aux révolutionnaires, ce qui ne plait pas à Pitt. C'est pour cette raison qu'Hervilly lui est préféré.

Louis Charles d'Hervilly passe en Grande- Bretagne et obtient l'autorisation de lever un régiment, l'une des unités de l'armée des émigrés. La plupart des hommes sont des vétérans des guerres du continent venant de Brême ou de Toulon. En effet, malgré ses vives protestations, le Royal-Louis est incorporé au nouveau régiment levé par le comte d'Hervilly et qui porte son nom. On peut donc parler de régiment Royal-Louis, puis d'Hervilly.

Des émigrés bretons, des marins de guerre ou de commerce, recrutés dans le Hampshire et la région de Dusseldorf , 500 prisonniers français font que son régiment compte rapidement 1 500 hommes.
Les officiers sont d'anciens officiers de l'émigration et de nombreux officiers de marine

Louis Charles d'Hervilly commande la 1re Division lors du débarquement des émigrés à Quiberon. L'ensemble des régiments est divisé en 4 brigades, mais ce sont de très faibles bandes composées de trop d'anciens officiers et de prisonniers venant des armées de la république ou de sa marine.
Leur comportement ira de la franche trahison au sacrifice suprême. En juin 1795, 1 238 soldats, 80 officiers de son régiment débarquent. Cette bataille va tourner rapidement à l'avantage de Hoche.
Certes, les Blancs progressent vers Quiberon et Louis Charles d'Hervilly s'empare de Fort Penthièvre. Une partie de la garnison, soit 450 prisonniers, se déclarevolontaire pour être enrôlée dans le régiment d'Hervilly. Il va en faire une compagnie de chasseurs qui se battra avec bravoure.
Mais leur sacrifice est vain, comme celui d'un porte-drapeau du régiment d'Hervilly qui ajoute avant de mourir : Sauvez mon drapeau, et je meurs content.. Louis Charles d'Hervilly, grièvement blessé à la poitrine, meurt à Londres des suites de ses blessures le 4 novembre 1795. Le régiment d'Hervilly est licencié le 24 décembre 1795".


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

cvenant56
Incroyable! C'est vraiment une pièce exceptionnelle ce qui justifie bien son prix Very Happy
J'en profite pour rappeler que l'on commémore aujourd'hui la prise du fort de Penthièvre et les derniers combats.


_________________
"Si c’est possible, c’est fait ; si c'est impossible, cela se fera."
http://langoelan.canalblog.com/

SIR JACK

SIR JACK
Hé Charles, plus de 10 000 vues sur le sujet Quiberon ! Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 198287  bounce Very Happy Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 882865 Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 1868375325 Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 668923286 happy2


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin
@SIR JACK a écrit:Hé Charles, plus de 10 000 vues sur le sujet Quiberon ! Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 198287  bounce Very Happy Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 882865 Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 1868375325 Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 668923286 happy2

Shocked Surprised Ah je ne l'avais pas vu venir, bravo...!

4e au classement des sujets les plus lus du forum... encore un effort... Very Happy

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Stats-2020-08-02


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

cvenant56

cvenant56
@SIR JACK a écrit:Hé Charles, plus de 10 000 vues sur le sujet Quiberon ! Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 198287  bounce Very Happy Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 882865 Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 1868375325 Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 668923286 happy2

Yeeh on est trop fort! Je me disais bien qu'avec 22 pages, on devait être dans le top 10 du forum Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 542902


_________________
"Si c’est possible, c’est fait ; si c'est impossible, cela se fera."
http://langoelan.canalblog.com/

Ehouarn

Ehouarn
Bon ben il te reste a payer ton coup pour arroser ça Charles Wink
En fait un tel score est dû à Sir Jack qui regarde ses propres photos tous les soirs avant de se coucher... mais chuuuut


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

cvenant56

cvenant56
@Ehouarn a écrit:Bon ben il te reste a payer ton coup pour arroser ça Charles Wink
En fait un tel score est dû à Sir Jack qui regarde ses propres photos tous les soirs avant de se coucher... mais chuuuut

Ca marche si jamais Jean-Jacques veut bien nous donner l'adresse du "Perroquet Bleu" Laughing Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 408991


_________________
"Si c’est possible, c’est fait ; si c'est impossible, cela se fera."
http://langoelan.canalblog.com/

SIR JACK

SIR JACK
Aaaah, Charles, les adresses des bonnes maisons, c'est comme les coins à champignons. Ca s'apprécie, mais ça se dit pas. Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 634141


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Le régiment d'Hervilly complété avec cette fois-ci son drapeau et son tambour

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 20200912

Le comte Louis-Charles d'Hervilly, irascible voire caractériel, très Ancien régime et fort méprisant pour les chouans qu'il jugeait indisciplinés. Mais courageux et blessé mortellement au combat par un biscaïen le 16 juillet 1795, lors de l'attaque des lignes républicaines installées à l'entrée de la presqu'île.
Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Hervil11


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Je viens d'acheter un canot anglais que j'utiliserai pour le décor du fort de Penthièvre. C'est du Perry en résine et en métal 28 mm.
Il y a deux options. D' abord le canot simple avec ses rameurs et son barreur, que je peux transformer en canonnière moyennant quelques bidouillages.
Ensuite, la même embarcation avec une troupe de soldats assis au centre. Cette dernière ne serait pas utilisée pour Quiberon, où aucune troupe anglaise n'a débarqué, mais pour un autre scénario comme par exemple celui qui sera mis en oeuvre pour la mega baston organisée en avril en Dordogne.

Le canot prêt à être monté et à être peint
Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 20200913

L'option 1
Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Canot10

L'option 2
Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 Canot_10


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

cvenant56
Super ça avance bien de ton côté ! Je m'y remettrai sûrement en octobre- novembre, là je suis reparti en formation


_________________
"Si c’est possible, c’est fait ; si c'est impossible, cela se fera."
http://langoelan.canalblog.com/

Patrice

Patrice
Admin
@SIR JACK a écrit:Je viens d'acheter un canot anglais que j'utiliserai pour le décor du fort de Penthièvre. C'est du Perry en résine et en métal 28 mm.

Magnifique...! Shocked Shocked

Les rameurs sont fixés d'origine sur la chaloupe, ou amovibles ?


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

SIR JACK

SIR JACK
@Patrice a écrit:

Les rameurs sont fixés d'origine sur la chaloupe, ou amovibles ?

Six d'entre eux sont en résine et collés sur les moitiés de canot. Les autres sont amovibles


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin
@SIR JACK a écrit:
@Patrice a écrit:
Les rameurs sont fixés d'origine sur la chaloupe, ou amovibles ?
Six d'entre eux sont en résine et collés sur les moitiés de canot.

La malédiction des Perry. Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 286124619 Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 286124619 Crying or Very sad


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

SIR JACK

SIR JACK
Après une interruption estivale (qui ne m'empêchera pas d'aller me baigner tout à l'heure à Erdeven car faut jamais perdre de vue les choses importantes) , la réalisation de la maquette du fort de Penthièvre se poursuit.
J'attaque maintenant le dernier tiers. C'est à dire le côté sud dont voici l'ébauche de la façade maritime ouest. Pas simple car les pentes sont multiples.
Mais bon ! Dans 5535498 ans, quand les salons de jeu de jeu de figurines et autres expos de maquettes pourront reprendre, ça devrait être terminé.

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 20200914


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Le canot anglais (Perry miniatures) est prêt à prendre la mer. Avec un peu de balsa et un canon de marine sur son affut dont j'attends la livraison, je vais le transformer en chaloupe canonnière. Il y a largement la place au milieu pour installer ça.
Une question : dans quelle marque de figs puis-je trouver un marin canonnier anglais en 28 mm qui tienne la route (ou plutôt la vague) ? Perry ne propose aucun canonnier de marine qui fasse feu par exemple.

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 20200915

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 20200916

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 20200917


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin
Magnifique !  Shocked  Very Happy  Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 632490

@SIR JACK a écrit:chaloupe canonnière

Euh, une si petite chaloupe peut tirer au canon de marine sans chavirer ?  Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 22 905202  Un pierrier (swivel gun) je ne dis pas...

@SIR JACK a écrit:dans quelle marque de figs puis-je trouver un marin canonnier anglais en 28 mm

Il y a plein de figs de marins /pirates canonniers époque 1700... je ne sais pas lesquels pourraient convenir...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Revenir en haut  Message [Page 22 sur 23]

Aller à la page : Précédent  1 ... 12 ... 21, 22, 23  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum