...Forum de joueurs et joueuses d'aventures de figurines historiques et fantastiques et de wargames, en Bretagne et ailleurs.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » XVIIIe siècle » LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE

LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE

5 participants

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

SIR JACK

SIR JACK

Après l'Italie de 1796, une nouvelle campagne par correspondance jouée à la fois sur carte et sur table se profile pour 2022 avec des joueurs provenant de divers horizons.

Cette fois-ci, elle sera consacrée à la Guerre de Sept ans qui a opposé de 1756 à 1763 la France et l'Autriche face à la Prusse et à la Grande-Bretagne alliée au Hanovre, avec les Russes qui venaient jouer les trouble-fêtes.

Les troupes seront composées de brigades qui, via des ordres donnés sur Internet et transmis à un arbitre, évolueront sur les cases d'une carte essentiellement axée sur les territoires allemands ainsi que sur les possessions autrichiennes et prussiennes.
Les batailles importantes seront résolues ici et là sur table avec des figurines de 15 mm, sur la base de la règle "Might and Reason".

L'arbitre gèrera tout cela en tenant compte de phénomènes aléatoires, comme la météo, la désertion des pauv' bougres enrôlés de force  ou encore l'arrivée possible de troupes russes venant piller les territoires occupés par les Prussiens et les anglo-alliés. Entre autres multiple éléments.

Plusieurs généraux en chef et généraux subalternes se sont déjà montrés intéressés pour participer à la campagne. Qu'ils soient d'Ille-et-Vilaine et du Morbihan (avec notamment le joyeux club des Hussards d'Isengard) comme en principe de Paris. Le recrutement se poursuit. Qu'on se le dise. Un MP et je transmets.

Voilà la carte consacrée aux lieux du drame. Ach ! La guerre, gross malheur !

LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE Cartre10


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin

@SIR JACK a écrit:campagne par correspondance jouée à la fois sur carte et sur table

On est toujours curieux d'observer le déroulement de ce genre de chose... Shocked confused


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

SIR JACK

SIR JACK

L'intérêt est multiple.
Il tient par exemple au brouillard de guerre dans lequel on se trouve plongé. Car on ne sait pas toujours où se trouve l'adversaire. D'où l'importance d'un plan de campagne qui soit cohérent, mais aussi d'une bonne liaison avec son état-major et les troupes alliées , et bien sûr des reconnaissances que l'on effectue. Entre autres...

Il faut également savoir gérer, et protéger ses lignes d'approvisionnement, veiller à ce que les missives que l'on envoie ne soient pas capturées par l'ennemi, faire attention à la fatigue et à l'usure des troupes qui progressent...
Bref, penser à tout comme le faisaient les généraux de l'époque. Sans parler de l'entente nécessaire entre généraux d'un même camp . Ce qui, on l'a vu pour la campagne de 1796, n'est pas forcément évident. Certaines initiatives ou velléités pouvant s'avérer dangereuses.

Ajoute à cela le ton utilisé pour s'exprimer comme à l'époque, envoyer un rapport, solliciter un soutien, proposer une manoeuvre etc. Ce qui s'approche de l'ambiance que l'on trouve dans les parties d'Argad.

La différence (notable) étant que l'on n'a pas directement les autres joueurs en face de soi; que la partie peut durer plusieurs semaines, voire quelques mois et que les batailles, selon l'endroit où elles se déroulent, peuvent être jouées par d'autres. Ce qui n'empêche pas le jeu d'être très prenant.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK

Avis aux amateurs de stratégie ! Ma vaillante armée hanovrienne recrute un général adjoint pour participer à la campagne Guerre de sept ans que va arbitrer sur Internet le  marquis Philippe Dumas de Pacé.

Comme je l'ai déjà signalé, celle-ci se déroule en territoire allemand sur une carte virtuelle (un modèle de carte Vae Victis composé d’hexagones est utilisé pour cela). Les Hanovriens et leurs alliés prussiens y sont opposés à ces braillards de Français ainsi qu’à de malodorants Autrichiens.

La campagne consiste à manœuvrer des brigades et à envoyer leurs ordres de mouvement à l’arbitre via une messagerie, ce qui nécessite l’installation de Google drive.
Chaque général commande un certain nombre d’unités en tenant compte de divers éléments (fatigue des troupes, possibilités de ravitaillement, liaisons avec l’état-major etc.).

Les batailles seront pour leur part disputées sur table avec des figs de 15 mm, soit dans le cadre du club des Hussards d’Isengard (Bruz, 35), soit dans un autre club si l’occasion se présente. Il n’est pas nécessaire que tous les joueurs concernés y participent physiquement. Leur rôle peut très bien être délégué à d’autres. La règle pratiquée est "Might and reason".
La campagne est prévue pour durer plusieurs mois (une semaine de jeu = une journée de mouvement). Elle demande donc de la constance.  

Le général adjoint hanovrien que je recherche me secondera dans la conduite de la campagne. Nous communiquerons dans le langage de l’époque via un système d’estafettes passant par l’arbitre, ou bien directement si nos personnages se trouvent sur la même case.

Les brigades commandées par l’adjoint hanovrien sont fort intéressantes à manœuvrer. Je n’en dis pas plus car les oreilles de nos ennemis ont une longueur d’oreilles inversement proportionnelle à la piètre salubrité qui règne au sein  de leurs campements. Si c’est pas malheureux de voir ça !  

La solde, elle, est bien entendu misérable. Pour ne pas dire inexistante. Seules la gloire et l’amusement sont à gagner ici.

Un volontaire ? Il suffit de me contacter en m’envoyant un message. Car le Seigneur a dit : « Agite les bras et je te verrai de loin ».

JJ, satrape du Morbihan, alias Charles-Guillaume Ferdinand
Duc de Brunswick-Lunebourg, Prince de Wolfenbüttel


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Luc

Luc

Tu me montreras mercredi. Wink

SIR JACK

SIR JACK

Ok. Mais j"ai deja 2 volontaires 😀


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin

@SIR JACK a écrit:Nous communiquerons dans le langage de l’époque (...) car les oreilles de nos ennemis ont une longueur d’oreilles

Ah ben c'est sûr, si vous communiquez en dialecte hanovrien ça va être plus difficile pour eux. What a Face


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

SIR JACK

SIR JACK

Un dialecte hanovrien mâtiné de patois ch'timi. Car le Lillois d'origine que je suis sera secondé par un gars du Pas -de-Calais (Byblos en l'occurence).Quand on va leur chanter "dors min ch'tiot quinquin, min p'tit poussin, min gros rogin", les Autrichiens et leurs alliés parisiens ne vont rien y comprendre.

https://dunapodanslair.blogs.fr/

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec

Tu pourrais leur chanter "In a fondé eune société" ; ça va davantage coller (hum !) à la thématique, surtout le dernier couplet sur le départ en guerre.


_________________
La guerre, c'était mieux avant.

Si tu crois que la violence n'est pas la solution à tous les problèmes, c'est peut-être simplement que tu n'as pas frappé assez fort.

SIR JACK

SIR JACK

La campagne "Guerre de sept ans" poursuit son bonhomme de chemin.
La dernière bataille en date a été livrée près de Leipzig. Elle a opposé mes brigades hanovriennes aux Français du maréchal de Broglie.
Surpris de flanc, ces derniers ont laissé six de leurs régiments sur le tapis tandis que, côté anglo-teuton,  une seule unité passait l'arme à gauche.

Pour le moment, l'avantage demeure aux Hanovriens et aux Prussiens face aux Français alliés aux Autrichiens (18 à 12).
Mais l'explication de gravure n'est pas terminée pour autant. Loin s'en faut.
Car les Autrichiens n'ont pas encore donné. De plus, une autre bataille - qui s'annonce plus serrée - sera livrée samedi prochain,  toujours entre Français et Hanovriens, autour du riant village de Nordhausen.

Ach ! Mein gott ! Ca va encore pleurer sa mère.

Retranchés en partie dans Leipzig, les Français vont manger chaud
LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE Genata10[/url]

La brigade Wutginau (infanterie d'élite) dans ses oeuvres, sous le regard du duc de Brunswick
LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE Wutgin11

Face au rouleau compresseur hanovrien, toute la ligne française va céder

LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE Cav12

Le choc des cavaleries
LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE Choc_c10


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin

Superbe (...même si je ne joue pas à cette échelle).


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Byblos



Ca a de la gueule !

Et les Hanovriens ce sont les meilleurs ! Wink

Luc

Luc

Super rendu c'est un plaisir de suivre la campagne.

SIR JACK

SIR JACK

@Byblos a écrit: les Hanovriens ce sont les meilleurs ! Wink

De toute évidence, oui. Car une nouvelle victoire a été remportée aujourd'hui à l'issue d'une bataille dont, à vrai dire, le résultat n'était pas acquis d'avance.

Opposées à trois brigades françaises, dont deux d'infanterie et une de "petite guerre" (cavaliers irréguliers et tirailleurs), les troupes hanovriennes commandées par le vaillant lieutenant-général Holstein s'en sont tirées avec honneur.

La victoire a été acquise grâce à des charges de cavalerie lourde menées sur la gauche hanovrienne.

Après avoir commis l'imprudence d'avancer un peu trop l'un de leurs régiments, les Français ont en effet vu ce dernier être chargé par deux unités de cavalerie adverses.  Un peu (voire pas mal) de chance au dé, et l'affaire était réglée;

Tandis que la ligne française commençait à vaciller, d'autres charges du même type ont suivi : toujours deux contre un (dont un de flanc) et toujours le même résultat.

Au final, 5 régiment d'infanterie ont été détruits chez les Français, qui sont partis en retraite, contre 0 chez les Hanovriens.

Comment dit-on "hip, hi, hip, hourra ! " en allemand  ? Laughing

Toute une ligne d'infanterie française prête à faire feu contre les Hanovriens. A première vue, le face à face s'annonce inquiétant pour les Teutons. D'autant plus que le régiment qu'ils ont placé dans le village a été affaibli par de précédents combats
LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE Nordha10

La cavalerie hanovrienne ne s'en laisse pas conter pour autant et charge avec succès en dépit de l'efficacité du feu adverse
LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE B_nord10

La ligne française entamée subi d'autres charges menées selon une tactique qui ne pardonne pas : un régiment tape une unité de face tandis que l'autre la menace de flanc (malus de - 3 dans le calcul de la résolution des corps à corps)
LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE Nordha11

Après quelques tours de jeu, les pertes s'additionnent chez les Français, tournés sur leur droite, obligés de reculer puis de retraiter. Raaah lovely ! Thé à la menthe et amuse-gueules de saumon à la confiture de fraise pour tout le monde !
LA GUERRE DE SEPT ANS SUR CARTE ET SUR TABLE Nordha12



Dernière édition par SIR JACK le Sam 11 Déc 2021 - 21:03, édité 1 fois


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Byblos



J'l'avais bien dit !

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum