...Forum de joueurs et joueuses d'aventures de figurines historiques et fantastiques, en Bretagne et ailleurs.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles de jeu » Règles de bataille » Gush » Le saviez vous ? Le pistolet...

Le saviez vous ? Le pistolet...

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Le saviez vous ? Le pistolet... Empty Le saviez vous ? Le pistolet... le Mar 4 Fév 2020 - 17:38

Paskal


Le saviez vous ?

La première utilisation du pistolet l'a été par la garnison autrichienne de Stühlweissenburg contre les ottomans en 1543 !

Dés 1544, Messieurs Delaborde et Genly sont les premières victimes françaises - tués au pistolet- par de reîtres allemands.

Dans l'armée française, les premiers pistolets apparaissent en 1548 et les premiers reîtres en 1558, encore équipés de la lance à sangliers en plus des pistolets.


_________________
"Et comme chacun sait, deux ou même un nombre innombrable de couis ne font pas naitre un seul chêne" (Paskal)

2Le saviez vous ? Le pistolet... Empty Re: Le saviez vous ? Le pistolet... le Mar 4 Fév 2020 - 22:09

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec
Si je comprends bien la dernière phrase, cela voudrait dire qu'on ne trouve pas de reîtres dans l'armée française à Saint Quentin (1557) ; mais peut-être à Gravelines (1558) ?
Et quelles troupes françaises seraient-elles équipées de pistolet à partir de 1548 ? Des archers, des chevau-légers ?


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

3Le saviez vous ? Le pistolet... Empty Re: Le saviez vous ? Le pistolet... le Mar 4 Fév 2020 - 22:13

Patrice

Patrice
Admin
Tout dépend aussi ce qu'on désigne par ce mot (pistolet)...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

4Le saviez vous ? Le pistolet... Empty Re: Le saviez vous ? Le pistolet... le Mar 4 Fév 2020 - 22:18

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec
Peux-tu préciser ta pensée ?

Pistolet a esté ainsi nommé premierement pour une petite dague ou poignard qu'on souloit faire à Pistoye, petite ville distant deux lieues de Florence, et furent à ceste raison nommez premierement pistoyers, depuis pistoliers et enfin pistolets ; quelque temps après, l'invention des petites arquebuses estant venue, on leur transporta le nom de ces petits poignards ; depuis encore on a appellé les escus d'Espagne pistolets, pour ce qu'ils sont plus petits que les autres ; et, comme dit Henry Estienne, quelque temps viendra qu'on appellera les petits hommes pistolets et les petites femmes pistolettes.

(Etienne Tabourot, Seigneur des Accords)

Je ne pense pas en l'occurrence, dans ce que nous décrit Paskal, qu'il s'agisse de dagues ni d'écus d'Espagne, mais bien d'armes à feu ; alors des petites arquebuses... petites comment ?


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

5Le saviez vous ? Le pistolet... Empty Re: Le saviez vous ? Le pistolet... le Mer 5 Fév 2020 - 8:26

Paskal


Pas des petites arquebuses genre "Pétronels" , qui équipaient les argoulets par exemple, mais de véritables pistolets (Déjà introduits en 1521  en version à mèche en angleterre d'aprés Ian Heath !)...

En effet pas de reîtres dans l'armée française à Saint Quentin (1557) ; mais il y en avait  en 1558 car l'armée française put montrer jusqu'à quatre cornettes  de "reîtres" - tous des déserteurs allemands - dans la campagne de Gravelines, mais pas à la bataille...

Quelles troupes françaises seraient-elles équipées de pistolet à partir de 1548 ?

Une troupe introduite dans l'armée française par Henri II en 1548 et appelée "pistoliers", mais en 1552 pour "le voyage d'Allemagne" seuls les archers et chevaux-légers en ont...

Aprés Gravelines, en Aout 1558 à la revue de Pierrepont, d'aprés la description de la monstre generalle du camps et armée du roy faicte à Pierremont en Picardye le lundy VIII e jour d'aoust mil VC LVIII l'armée française disposait d'une cornette de reïtres à 400 hommes, 18 cornettes de reïtres à 300 hmmes et 7 autres totalisant 2200 cavaliers.

Soit 8000 reîtres  appelés "pistoliers" en 26 cornettes...

Mais François de Rabutin, gendarme de l'armée française qui était pésent donne des effectifs différents, il énumére 27 cornettes au lieu de 26 , ce qui porte son total à 8100 hommes mais il y a eu une omission dans la monstre generalle.

En effet il faut ajouter une garde de 100 reîtres  du Duc de Guise, ce qui portait le total des reîtres de l'armée française à 8200 hommes...


_________________
"Et comme chacun sait, deux ou même un nombre innombrable de couis ne font pas naitre un seul chêne" (Paskal)

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum