...Forum de joueurs et joueuses d'aventures de figurines historiques et fantastiques et de wargames, en Bretagne et ailleurs.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles « Argad ! » » La règle de base » Cavaleries

Cavaleries

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Cavaleries Empty Cavaleries Lun 27 Mar 2017 - 19:01

Patrice

Patrice
Admin
Il subsiste des petits trucs dans la règle médiévale qui peuvent encore donner lieu à des pinailleries ...et qui pourraient donc être corrigés :

— Préciser que la charge de cavalerie se fait uniquement en ligne droite (pas de virage à aucun moment)... Wink

— Le javelot de cavalier n'est avantagé (touche sur 5-6 au lieu de 6) que s'il est tiré en arrivant au contact en début de mêlée (au lieu de frapper). Et ça peut même être soumis aux mêmes conditions que la charge de cavalerie, puisque c'en est quasiment une. Sinon, il touche sur 6 comme le javelot de piéton (ce qui apparaissait déjà dans les tableaux depuis un an ou deux mais c'était pas encore bien clair).


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

2Cavaleries Empty Re: Cavaleries Mar 28 Mar 2017 - 0:20

GERARD Jacques

GERARD Jacques
Quel avantage pour le cavalier d'aller au corps à corps s'il ne combat pas ensuite?
Il lance avant et touche sur 5 ou 6, OK.
Cependant, il perd un javelot et ne bénéficie pas du +1 contre piéton.
Cela reste très risqué.
Contre un piéton classe  4, il tue sur 4+ au corps à corps.

A jouer sans doute dans les cas désespérés ou contre les classes 5 ou cavaliers (mais pourquoi aller au corps à corps?)

3Cavaleries Empty Re: Cavaleries Mar 28 Mar 2017 - 9:25

Ehouarn

Ehouarn
Suis d'accord avec Jacques aucun intérêt à aller lancer un javelot au corps à corps pour ensuite se retrouver avec les mêmes caractéristiques qu'un piéton face à son opposant.

Le javelot paraît par ailleurs bien inefficace s'il ne touche que sur 6 à courte portée.

Il semble pourtant que c'était l'atout majeur des cavaliers Bretons du haut moyen âge que de pouvoir harceler l'ennemi au javelot en caracolant. Il est à espérer qu'ils avaient réellement plus d'une chance sur six pour atteindre leur cible.



Dernière édition par Ehouarn le Ven 31 Mar 2017 - 10:12, édité 1 fois


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

4Cavaleries Empty Re: Cavaleries Jeu 30 Mar 2017 - 11:59

Patrice

Patrice
Admin
Effectivement... il faut juste trouver la manière de le réécrire. La formulation actuelle peut convenir contre des piétons, mais face à des cavaliers (lanciers par exemple) qui avancent aussi il n'est pas évident de définir les conditions de tir, puisque tout le monde bouge en même temps ; du coup l'arbitrage tend souvent à permettre de les toucher sur un 6 seulement.

Bon on va essayer de trouver une formulation simple qui tienne compte d'un mouvement vers l'avant (charge simulée, ou caracole) des javeliniers quand même avant leur retrait (quand ils ne font que s'enfuir ils ne peuvent toucher que sur 6).


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

5Cavaleries Empty Re: Cavaleries Dim 18 Avr 2021 - 15:08

Patrice

Patrice
Admin
Je vois que ce sujet semble être resté incomplet ...alors que des solutions proposées ont été intégrées et fonctionnent depuis déjà quelques années.

Donc, pour compléter, il est maintenant admis que, pour le tir au javelot :
— Un cavalier qui se déplace en terrain facile touche sa cible sur 5 ou 6. On suppose que "se déplacer" c'est (comme pour une charge) au minimum 2D6 cm en direction de sa cible.
— Les piétons (à pied) quant à eux, ne touchent que sur 6, mais peuvent tirer y compris des rangs arrières de leur groupe avant le contact (ce qui est une tactique basique du haut Moyen Âge).

@Ehouarn a écrit:c'était l'atout majeur des cavaliers Bretons du haut moyen âge que de pouvoir harceler l'ennemi au javelot en caracolant. Il est à espérer qu'ils avaient réellement plus d'une chance sur six pour atteindre leur cible.

Ça ne veut pas dire que c'était aussi meurtrier que ça... Subir à chaque attaque une volée de javelots qui tue un de tes copains sur six, sans que tu puisse l'empêcher (si tu es un Franc lourd avec lance...) a sans doute un effet moral très désorganisant (mais qui n'est en général pas représenté à Argad, donc tuer sur 5-6 ça convient).

@GERARD Jacques a écrit:Quel avantage pour le cavalier d'aller au corps à corps s'il ne combat pas ensuite? (...) A jouer sans doute dans les cas désespérés ou contre les classes 5 ou cavaliers (mais pourquoi aller au corps à corps?)

Je pensais surtout aux combats de cavalerie en effet, comme le roi Morvan contre le franc Coslus en 818 (si on en croit la chronique). Morvan a une chance sur trois de tuer son ennemi au javelot (5-6 sur 1D6) il le rate ; Coslus frappe avec sa lance, en chargeant ; si Morvan est classe 4 armure 4, Coslus le tue sur 4-5-6 (avec le +1 de charge de cavalerie) donc une chance sur deux ...s'il n'avait pas lui-même été tué avant par le javelot, donc en tout ça lui fait une chance sur trois aussi.

En effet Morvan aurait eu intérêt à lancer son javelot en évitant le contact, mais ce n'est pas forcément possible, c'était une attaque de convoi dans un coin sans doute assez boisé ou broussailleux... d'où l'intérêt d'imposer un mouvement minimum.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum