...Forum de joueurs et joueuses d'aventures de figurines historiques et fantastiques et de wargames, en Bretagne et ailleurs.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles de jeu » Règles de bataille » Les Aigles » Les Aigles @ Jeux Descartes 1990

Les Aigles @ Jeux Descartes 1990

+2
Eric de Gleievec
Paskal
6 participants

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Paskal



Pour LES AIGLES @ JEUX DESCARTES 1990 qui est la meilleure des quatre éditions de ce petit chef - d'oeuvre  qu'est cette règle, "une partie amicale", pour être à la fois intéressante et pas trop longue se jouera à environs 1600 points en 12 périodes, ceci suppose une durée de jeux de 5 heures maximun pour des joueurs connaissant à peu prés la règle...

Les armées misent en oeuvre par vous même - après maintes recherches historiques - doivent correspondrent à des ordres de batailles  historiques, une figurine d'infanterie ou de cavalerie valant 40 hommes réels et une figurine d'artilleur correspondant à 2 canons réels.

Ceci nous donne par exemple:

Armée de 1597,4 Points.


ARMEE du BAS - RHIN le 15 JUIN 1815:


Commandant en Chef - Prince  Blücher von Wahlstadt.Feld Marschall Général.80 points.

Chef d'Etat-Major - LieutenantGénéral Comte von Gneisenau.60 points.

3 Aides de camps: 60 points.

PREMIER CORPS D'ARMEE :


Commandant en Chef - Lieutenant Général von Zieten II.40 points.
Chef d'Etat-Major - Lieutenant- Colonel von Reiche.40 points.
2 Aides de camps: 40 points.

1 re Brigade :

Général-Major Von Steinmetz.40 points.
1 Aide de camp: 20 points.

1er (19 figurines - 93.1 points),2e (19 figurines - 93.1 points) et Bataillon de Fusiliers (20 figurines - 108 points) du 12 e Régiment d'infanterie du Lt - Colonel Othengraven :
70 Officiers et 2260 Sous - Officiers et hommes du rang.  294.2 points
Détachement de chasseurs volontaires  du 1er Régiment d'Infanterie de Landwehr Westphalienne.
100 Officiers, sous- officiers et hommes du rang.(2 figurines  9.2 points)

1er (20 figurines - 98 points),2e (20 figurines - 98 points) et Bataillon de Fusiliers  (20 figurines - 108 points) du 24 e Régiment d'infanterie du Major von Laurens:
66 Officiers et 2340 Sous - Officiers et hommes du rang. 304 points
3e Compagnie ( Capitaine Rudorf) et 4e Compagnie ( Capitaine Hülsen ) du Bataillont de tirailleurs Silésiens.
13 Officiers et 352 sous - officiers et hommes du rang. (9 figurines  52.2 points)

1er(20 figurines 70 points),2e (20 figurines 70 points) et 3e Bataillon (21 figurines 73.5 points) du 1er Régiment d'Infanterie de Landwehr Westphalienne du Lt - Colonel Rüchel von Kleist :
60 Officiers et 2403 sous - officiers et hommes du rang.213.5 points
Détachement de chasseurs volontaires  du 1er Régiment d'Infanterie de Landwehr Westphalienne.
4 Officiers et 220 sous- officiers et hommes du rang.(5 figurines 23 points)


4 eme Régiment de Hussards du Major von Engelhardt  (11 figurines 91.3 points)
27 Officiers et 441 sous - officiers et hommes du rang.

Détachement de  chasseurs volontaires du 4 eme Régiment de Hussards (1 figurine 8.3 points)
33 Officiers ,sous - officiers et hommes du rang.


Batterie N° 7 à pied de 6 livres  du Capitaine Schaale ( 8 pièces d'artillerie réelles soit 4 figurines 105 points)
3 Officiers et 138 sous - officiers et hommes du rang.

Batterie N° 7 à cheval de 6 livres du Capitaine Richter (8 pièces d'artillerie réelles soit 4 figurines 130 points)
3 Officiers et 151 sous - officiers et hommes du rang.

Il s'agit donc de la 1re Brigade d'infanterie prussienne du Général-Major Von Steinmetz du premier corps d'armée du  Lieutenant Général von Zieten II de l'armée du Bas-Rhin commandée par l Prince Blücher von Wahlstadt.Feld Marschall Général avec la cavalerie et l'artillerie qui lui avait été allouée.

La liste ci-dessus correspond à ses effectifs réels, le 15 Juin 1815 juste avant l'offensive de Napoléon...

Source : Armies at Waterloo by Scott Bowden - Empire Press.



Dernière édition par Paskal le 21/5/2022, 17:57, édité 4 fois


_________________
"Et comme chacun sait, deux ou même un nombre innombrable de couis ne font pas naitre un seul chêne" (Paskal)

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec

15 juin 1815, d'accord.
Et cette liste est-elle uniquement valable pour cette date (à savoir, défense de Charleroi) ; ou correspond-elle à toute la campagne de Belgique ?


_________________
La guerre, c'était mieux avant.

Si tu crois que la violence n'est pas la solution à tous les problèmes, c'est peut-être simplement que tu n'as pas frappé assez fort.

Paskal



Cette brigade est a la droite prussienne  le 15 Juin et elle aura des pertes légères ce jour là , puis des pertes plus lourdes le 16 à Ligny et n'ai plus que l'ombre d'elle même à Waterloo le 18...


_________________
"Et comme chacun sait, deux ou même un nombre innombrable de couis ne font pas naitre un seul chêne" (Paskal)

Euthanasor

Euthanasor

J"ai joué aux "Aigles" pendant dix ans. J'étais devenu expert mais je n'y rejouerai jamais.


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

Paskal



C'est la trés bonne règle pour la période napoléonienne, je possède les trois premières éditions, la première avec sa couverture jaune  la dernière n'étant de pas de J.M.Hautefort  et J.J.Petit n'a aucun intérêt ,de plus elle est numérique donc ...

Bon sinon personnellement je n'en sort pas quand je m'intéresse à la période , c'est toujours  la même galère , il n'y a que les 4 jours de la campagne de 1815 qui m'attire réellement, je vais essayer de changer cela.

La seule chose que je trouve dommage dans cette règle, c'est que les auteurs ont estimés que "les fameuses fusées britanniques "à la congreve" ( et les fusées austro-hongroises )relèvent du gadget en ce qui concerne  l'utilisation sérieuse su le champ de bataille et il est parfaitement inutile d'en tenir compte en Jeu d'histoire" ...

Personnellement je ne suis pas d'accord.

Au Quatre - Bras le 16 Juin 1815, une pièce d'artillerie française a malencontreusement été détruite par une de ces fameuses fusées britanniques "à la congreve".


_________________
"Et comme chacun sait, deux ou même un nombre innombrable de couis ne font pas naitre un seul chêne" (Paskal)

Ehouarn

Ehouarn

Euthanasor a écrit:J"ai joué aux "Aigles" pendant dix ans. J'étais devenu expert mais je n'y rejouerai jamais.

L'accroche est bonne mais faut développer pour lever le suspens : "mais pourquoi n'y jouera t'il plus jamais !?" Shocked


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

Euthanasor

Euthanasor

Parce qu'il fallait 6-8h00 pour faire la moindre escarmouche, que je connaissais l'issue des engagements avant de les jouer. Le pire a été la fois où en enlevant les paravents qui masquaient le déploiement de nos troupes (nous jouions une grosse bataille à 4 joueurs (avec un longs temps de préparation et de disposition), j'ai dit à mon partenaire: "On a gagné". Et effectivement 3 tours plus tard (ce qui est très peu dans ce jeu), c'était plié. Ça a dégoutté les 4 joueurs.

Et puis, il y a aussi et surtout que j'ai découvert "volley and bayonets" depuis. Plus facile, plus rapide, moins systématique, plus adapté à cette époque (jeu à l'échelle de la brigade et non pas du bataillon ! (même pas le régiment, le bataillon !)). et où tu peux jouer Austerlitz ou Waterloo en 5-8h00, sur une grande table (contre un terrain de foot pour refaire de telles batailles à l'échelle des Aigles). Voilà, en résumé.


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec

Paskal a écrit:Bon sinon personnellement je n'en sort pas quand je m'intéresse à la période , c'est toujours  la même galère , il n'y a que les 4 jours de la campagne de 1815 qui m'attire réellement, je vais essayer de changer cela.

Ha bon. Pour ma part les campagnes qui me bottent, ce sont l'Autriche en 1809 (Aspern-Essling, Wagram...) ; les guerres de Libération en Allemagne en 1813 ; la campagne de France en 1814 ; et toute la campagne d'Espagne.

Mes armées chéries étant l'armée autrichienne de 1809, et l'armée prussienne de 1813. Mais il est peu probable que je me monte un jour une armée complète pour ces périodes (en tous cas si cela arrive, ça sera avec du pur 25 mm des années 70 ; non mais !)


_________________
La guerre, c'était mieux avant.

Si tu crois que la violence n'est pas la solution à tous les problèmes, c'est peut-être simplement que tu n'as pas frappé assez fort.

Patrice

Patrice
Admin

Je viens de retrouver mon livret de règles Les Aigles, édition 1990.

...Ainsi que 2 ou 3 feuilles de petites modifs élaborées avec Gwennaël (Penhoët) avec qui j'y jouais à l'époque. Notamment une simplification du calcul des pertes au tir et en mêlée, résultat obtenu en multipliant le nombre de figurines par leur facteur, ce qui n'était pas très différent du tableau des résultats dans la règle mais était quand même plus intuitif.

Eric de Gleievec a écrit:les campagnes qui me bottent, ce sont l'Autriche en 1809 (Aspern-Essling, Wagram...) ; les guerres de Libération en Allemagne en 1813 ; la campagne de France en 1814 ; et toute la campagne d'Espagne.
Et pas 1815 ? Je croyais que beaucoup de joueurs napo étaient persuadés que toute l'histoire de France s'est déroulée en une seule journée dans une plaine de Belgique... napo


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Paskal



Armée de 1493,8 points

Aprés les pertes des 15, 16 et 17 Juin, voici la partie des restes du premier corps prussien qui pu intervenir le 18 Juin à Waterloo:

12e et 24e Régiment d'infanterie. 2582 hommes.
2 eme Régiment de Dragons , 5 eme Régiment de Dragons , 4 eme Régiment de Hussards
3 eme Régiment de Uhlans. 1670 hommes.
Batterie N° 7 à pied de 6 livres et batteries N° 2 et N° 7 à cheval de 6 livres . 390 hommes et 24 piéces d'artillerie.


ARMEE du BAS -RHIN :

Commandant en Chef - Prince  Blücher von Wahlstadt.Feld Marschall Général.80 points.
Chef d'Etat-Major - LieutenantGénéral Comte von Gneisenau.60 points.
3 Aides de camps: 60 points.

PREMIER CORPS D'ARMEE :

Commandant en Chef - Lieutenant Général von Zieten II.40 points.
Chef d'Etat-Major - Lieutenant- Colonel von Reiche.40 points.
2 Aides de camps: 40 points.

1 re Brigade :

Général-Major Von Steinmetz.40 points.
1 Aide de camp: 20 points.

1er (10 figurines - 49 points),2e (10 figurines - 49 points) et Bataillon de Fusiliers (10 figurines – 54 points) du 12 e Régiment d'infanterie du Lt - Colonel Othengraven :152 points
Détachement de chasseurs volontaires  du 1er Régiment d'Infanterie de Landwehr Westphalienne attaché au 12 e Régiment d'infanterie. (1 figurine 4.6 points)

1er (10 figurines - 49 points),2e (10 figurines - 49 points) et Bataillon de Fusiliers  (10 figurines -54 points) du 24 e Régiment d'infanterie du Major von Laurens: 152 points
3e Compagnie ( Capitaine Rudorf) et 4e Compagnie ( Capitaine Hülsen ) du Bataillont de tirailleurs Silésiens.(4 figurines  23.2 points)

Batterie N° 7 à pied de 6 livres  du Capitaine Schaale ( 8 pièces d'artillerie réelles soit 4 figurines 105 points).

Batterie N° 7 à cheval de 6 livres du Capitaine Richter (8 pièces d'artillerie réelles soit 4 figurines 130 points).


1 re Brigade de Cavalerie:

Général-Major Von Treskow II.40 points.
1 Aide de camp: 20 points.

2 eme Régiment de Dragons (3 escadrons) du Lt - Colonel von Woisky (9 figurines 81 points)
5 eme Régiment de Dragons et chasseurs volontaires montés (4 escadrons) du Lt - Colonel von Watzdorff (12 figurines 108 points)
4 eme Régiment de Hussards et chasseurs volontaires montés (3 escadrons)du Major von Engelhardt (10 figurines 83 points)
3 eme Régiment de Uhlans (3 escadrons) du Lt - Colonel von Stutterheim (10 figurines 85 points)

Batterie N° 2 à cheval de 6 livres du Capitaine Borowski ( 4 figurines 130 points).

Source :Armies at Waterloo by Scott Bowden - Empire Press.



Dernière édition par Paskal le 22/5/2022, 11:42, édité 4 fois


_________________
"Et comme chacun sait, deux ou même un nombre innombrable de couis ne font pas naitre un seul chêne" (Paskal)

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec

Patrice a écrit:Et pas 1815 ? Je croyais que beaucoup de joueurs napo étaient persuadés que toute l'histoire de France s'est déroulée en une seule journée dans une plaine de Belgique... napo

Tu exagères toujours ; tout s'est déroulé en une semaine : le lundi, bataille d'Austerlitz ; mercredi, début de la retraite de Russie ; et Waterloo le dimanche.

Il faut parfois se documenter un peu.


_________________
La guerre, c'était mieux avant.

Si tu crois que la violence n'est pas la solution à tous les problèmes, c'est peut-être simplement que tu n'as pas frappé assez fort.

Paskal



C'est vrai que dans LES AIGLES @ JEUX DESCARTES 1990 , les parties sont parfois longues , mais c'est selon comment les armées  sont déployées, et organisées, qui les jouent et comment, donc c'est vrai qu'il faut bien comme je l'ai dis précédemment ,ainsi que Euthanasor, 6-8h00 pour faire "la moindre escarmouche" (Sauf que ce n'est pas une règle d'escarmouche ...), mais les batailles napoléoniennes ont souvent été ce nombre d'heures là au combat.

Quand à l'échelle du terrain c'est 1mm = 1 pas de 0,75 m, donc pas besoin d'un " terrain de foot "...

Et que l'on puisse connaître l'enjeu des engagements avant de les jouer, c'est arrivé dans beaucoup de batailles réelles ...

Mais cela dépend de beaucoup de facteurs, ceux cités plus haut par exemple.

Si les Aigles ont été une des deux grandes règles de la FFJH pendant des décennies et ont été éditées 4 fois, ce n'est pas pour rien...  Voilà, en résumé.

LES AIGLES @ JEUX DESCARTES 1990 est une très, très, très bonne règle.


_________________
"Et comme chacun sait, deux ou même un nombre innombrable de couis ne font pas naitre un seul chêne" (Paskal)

Patrice

Patrice
Admin

Eric de Gleievec a écrit:
Patrice a écrit:Je croyais que beaucoup de joueurs napo étaient persuadés que toute l'histoire de France s'est déroulée en une seule journée dans une plaine de Belgique
Tu exagères toujours

Laughing Laughing J'avoue, cette blague n'est pas de moi, elle était je crois du fameux Jean Guibard (dont nous avions parlé sur un autre fil) dans un vieux numéro de la revue Uniformes ; et il ne parlait pas des joueurs, mais de ce qu'il voyait exposé par les figurinistes dans les salons.

Paskal a écrit:Si les Aigles ont été une des deux grandes règles de la FFJH pendant des décennies et ont été éditées 4 fois, ce n'est pas pour rien

C'est vrai que pendant une période c'était LA règle de référence en Napo... En même temps si elle n'est plus beaucoup jouée il y a aussi des raisons, les goûts ont évolué etc.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Paskal



Eric de Gleievec a écrit:en tous cas si cela arrive, ça sera avec du pur 25 mm des années 70 ; non mais !
Moi aussi, mais pratiquement que du minifigs et si j'en trouve en seconde main Wink .


_________________
"Et comme chacun sait, deux ou même un nombre innombrable de couis ne font pas naitre un seul chêne" (Paskal)

Patrice

Patrice
Admin

Paskal a écrit:
Eric de Gleievec a écrit:en tous cas si cela arrive, ça sera avec du pur 25 mm des années 70 ; non mais !
Moi aussi, mais pratiquement que du minifigs et si j'en trouve en seconde main  Wink .

À l'époque je n'y ai joué qu'au 1/72e (surtout Airfix et ESCI) mais avec des effectifs assez considérables.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Paskal



Maintenant il y a beaucoup plus de choix avec le plastique souple pour cette période, j'ai connu une époque où il n'y avait que les 9 boites d'Airfix sur Waterloo...

Bon je n'aime pas cette échelle encore trop petite pour moi et je n'aime pas le plastique , surtout quand il est souple, mais au moins c'est économique, par contre pour faire tenir la peinture sur ce type de figurines quand on les manipulent beaucoup ...

Quand aux erreurs uniformologiques, je ne t'en parle même pas, le plastique souple à cette échelle, c'est un piége à cons vu le temps qu'il faudrait passer pour refaire les choses...


_________________
"Et comme chacun sait, deux ou même un nombre innombrable de couis ne font pas naitre un seul chêne" (Paskal)

SIR JACK

SIR JACK

Je vois que "Les Aigles" ont toujours des adeptes. Jouent-ils toujours ?

J'ai commencé à pratiquer cette règle il y a bien longtemps.
Jusqu'à ce qu'arrive dans mon club (Périgueux, à l'époque) une simplification du jeu  avec "1er Empire". Simplification qui était alors considérée comme  bienvenue car "Les Aigles" était considérée comme longue à jouer. En décomposant par exemple une charge de cavalerie en quatre temps. Entre autres subtilités qui faisaient parfois pousser un soupir de lassitude à certains joueurs.

Une autre simplification est  survenue au début des années 2000 avec "Premier Empire", puis avec "Vive l'empereur", qui est restée ma règle de prédilection et que j'ai pratiquée pendant plus de quinze ans. Cela, en dépit des critiques qui étaient formulées sur la longueur des calculs (un automatisme à acquérir en fait).
VLE était notamment appréciée par notre joyeuse bande de joueurs pour sa finesse tactique mais également par le fait qu'elle n'accordait qu'un rôle très mineur au jet de dé.
Ce qui importait avant tout c'était le moral de la troupe, sa formation, le terrain sur lequel elle évolue, les soutiens dont elle dispose (ou pas), les pertes qu'elle subit ou non. Le jet de dé n'y était considéré que comme le "coup chanceux" : la balle qui tue le général adverse par exemple... et il n'intervenait que peu dans le résultat d'un combat.

Cela dit,  tout a une fin. Un changement de région m'a fait découvrir d'autres pratiques.
A Nantes, j'ai ainsi découvert "L'âge des aigles", une version française de Fire and fury. Faut dire ce qui est, j'ai détesté. En m'étonnant notamment de la ridicule portée de tir de l'artillerie. Mais, apparemment, à entendre son promoteur, hors de cette règle, il n'y avait pas de salut. Qu'à cela ne tienne. J'ai poussé d'autres portes.

Dans le Finistère et en Ille et Vilaine, on m'a initié à Volley & bayonets. Une règle qui ne m'a pas totalement convaincu, mais que je pratique encore sans barguigner lorsque l'occasion se présente.
La difficulté étant d'abord pour moi , qui venait d'un univers très différent, de m'accoutumer à des batailles où les joueurs interviennent de façon alternative alors qu'à Vive l'empereur, les mouvements de chaque camp s'opèrent de façon simultanée.
Sans parler , bien entendu, de la grande importance des jets de dés. On apprécie ou pas. Un bon point par contre pour l'importance donnée à la chaine de commandement.

Le monde du napo évoluant aussi vite que les variants du covid, d'autres nouveautés ont vu le jour ces dernières années.
"Bataille Empire" par exemple, la règle d'Hervé Caille que je trouve bien trop rigide à mon goût.
Il y a également Légion d'honneur, qui a été imaginée par d'anciens reconstitueurs, avec toute la complexité que cela entraine parfois dans la manœuvre des troupes.
Pour chaque unité, cette règle tient compte d'éléments aussi variés que l'instruction, la discipline, le physique, la psychologie, la capacité de mouvement, la classe de la troupe. Mais aussi la présence du colonel, du drapeau etc. etc.
Sans parler des spécificités, parfois fort détaillées, que possède chaque type d'armé dans telle ou telle nation.
Certains trouvent ça trop lourd et trop long. Ils n'ont pas tort. D'autres, estiment que , une fois bien maîtrisée, cette règle présente des perspectives intéressantes. Ils ne se trompent pas non plus. Encore faut-il trouver en Bretagne des joueurs réguliers. Et ça, c'est pas gagné.

Ah ! J'allais oublier de parler du "P'tit tondu", une règle dérivée de "Blucher" qu'un joueur d'Ille et Vilaine m'a aussi fait découvrir . C'est du dé. C'est tactique mais simplissime et ça joue sur hexagones.
Avec un côté ludique très prononcé : ce n'est pas toi, mais ton adversaires qui jette les dés décidant des points d'activation dont tu disposes pour manoeuvrer ton armée. Un résultat qu'il garde secret, en t'obligeant à arrêter dès que tu atteints ton quota. Avantage de la formule : on rigole beaucoup et on avance vite. Mais ... c'est autre chose.

Tout ça pour dire qu'en jeu d'histoire, le napo, c'est un gros kaléidoscope (et je n'ai cité que quelques exemples), avec en toile de fond, le vieux débat engagé entre le réalisme des combats et la rapidité des parties.
Perso, je n'ai qu'un seul regret : si  cette diversité peut être considérée une richesse, elle entraine aussi une grosse dispersion des joueurs.
Dommage. Car, faut dire ce qui est . Le nomadisme, parfois, ça finit par fatiguer son homme.

Les Aigles @ Jeux Descartes 1990 P1150024


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin

SIR JACK a écrit:le napo, c'est un gros kaléidoscope (et je n'ai cité que quelques exemples), avec en toile de fond, le vieux débat engagé entre le réalisme des combats et la rapidité

Ah bah oui, et pour confirmer ça je ne peux pas résister à vous remettre le passage où le major Richard Sharpe (Sean Bean, avant qu'il devienne Boromir puis Ned Stark) à la tête de toute l'armée britannique (...à l'échelle d'une série télé) traverse je ne sais quel ruisseau pour passer d'Espagne en France, tout en ridiculisant son colonel corrompu et lâche, et que ses soldats tuent un sergent infâme et lâche aussi...  Laughing  Twisted Evil


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Paskal



J'aime pas les simplifications et j'aime les règles  longue à jouer, cela permets une sélection naturelle des joueurs.

De plus je n'aime et ne possède pratiquement que de vieilles règles (années 60 et 70 si possible) et figurines, ainsi en ce moment je recherche des minifigs 25mm de seconde main et n'en trouve point...

SIR JACK écris "Ce qui importait avant tout c'était le moral de la troupe, sa formation, le terrain sur lequel elle évolue, les soutiens dont elle dispose (ou pas), les pertes qu'elle subit ou non."

??? C'est pareil dans toutes les règles et pour toutes les périodes, mais comme on disait à la F.F.J.H. "il n'y a pas de mauvaises armées ,mais seulement de mauvais joueurs.".

Tenir  compte d'éléments aussi variés que l'instruction, la discipline, le physique, la psychologie, la capacité de mouvement, la classe de la troupe, mais aussi la présence du colonel, du drapeau etc. etc   sans parler des spécificités, parfois fort détaillées, que possède chaque type d'armée de telle ou telle nation est une très très bonne chose.

C'est vrai que dans LES AIGLES @ JEUX DESCARTES 1990 , les parties sont parfois longues , mais c'est surtout à cause des joueurs selon comment les armées  sont déployées, et organisées, , donc c'est vrai qu'il faut bien comme le disait les auteurs des AIGLES, J.M.Hautefort et J.J.Petit "entre 8 et 12 périodes  pour une durée de jeu de 3 à 5 heures pour des joueurs connaissant à peu prés la règle", 12 péiodes de jeu correspondent à 6 heures de temps réel, les batailles napoléoniennes ont souvent été de ce nombre d'heures et bien plus.

Quand à l'échelle du terrain c'est 1mm pour 1 pas de 0,75 m, donc pas besoin d'un " terrain de foot "non plus.

Maintenant pou les guerres napoléoniennes entre autre, je conseil vivement "Rules for Wargames SEBASTOPOL, SADOWA AND SEDAN 19th. Century Warfare by T.J..Halsall, J.G.Kew & A.M.Roth PUBLISHED BY NEWBURY RULES."


_________________
"Et comme chacun sait, deux ou même un nombre innombrable de couis ne font pas naitre un seul chêne" (Paskal)

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum