...Forum de joueurs et joueuses d'aventures de figurines historiques et fantastiques, en Bretagne et ailleurs.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles « Argad ! » » Règles optionnelles et avancées » Règles optionelles : unités spéciales de tireurs

Règles optionelles : unités spéciales de tireurs

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec
Je vais évoquer dans ce sujet, quelques types d'unités de tireurs, et tenter d'en dégager des règles optionnelles légères à gérer (j'insiste lourdement sur la légèreté...)

Et pour commencer...

Les mousquetaires détachés, ou "De l'art du mousquet sans fourquine"


Il arrivait souvent que des mousquetaires soient détachés de leur unité d'infanterie pour des missions particulières, "enfants perdus", soutien à une unité de cavalerie, défense de l'artillerie...

Dans ces cas, ils étaient souvent allégés au possible pour faciliter leur mouvement, et n'emportaient pas leur fourquine ; je me suis demandé comment gérer ce type de troupes, et les règles suivantes me sont apparues comme évidentes :
- Un mousquetaire sans sa fourquine n'est plus encombré, et peut par conséquent se déplacer à 20 cm par tour, au lieu des 16 cm qui lui sont normalement attribués ;
- Sans fourquine, un mousquetaire peut tirer mais avec un malus à sa précision ; ainsi un mousquetaire tirant au mousquet, sans fourquine et sans appui, tirera exactement comme s'il utilisait une arquebuse.
S'il trouve un appui pour son mousquet (muret, arbuste, rocher, appui de fenêtre, cadavre de cheval etc) il pourra utiliser son arme comme un mousquet, avec tous les avantages de celui-ci.
- Le temps de rechargement reste 2 tours bien entendu.

On peut donc en conclure qu'un mousquetaire détaché (ou "mousquetaire commandé") présente autant d'avantages que d'inconvénients :
Avantages : déplacement à 20 cm par tour, possibilité d'utiliser son arme au maximum s'il trouve un appui ;
Inconvénients : arme déclassée (égale à l'arquebuse) s'il n'a pas d'appui, temps de rechargement plus long qu'une arquebuse.

Je pense qu'il n'était pas inutile d'insérer ces possibilités, qui permettent de varier les troupes et leurs missions.

Bientôt, j'étudierai d'autres troupes de tireurs "marginales", et leurs capacités.

Sur cette illustration, un mousquetaire commandé suédois, à genoux au premier plan :


Règles optionelles : unités spéciales de tireurs 351ee2bef1669e1793a6ed723a41d088


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

Patrice

Patrice
Admin
Ah, je n'avais pas vu passer ce post...

@Eric de Gleievec a écrit:
- Un mousquetaire sans sa fourquine n'est plus encombré, et peut par conséquent se déplacer à 20 cm par tour, au lieu des 16 cm qui lui sont normalement attribués ;
- Sans fourquine, un mousquetaire peut tirer mais avec un malus à sa précision ; ainsi un mousquetaire tirant au mousquet, sans fourquine et sans appui, tirera exactement comme s'il utilisait une arquebuse.
S'il trouve un appui pour son mousquet (muret, arbuste, rocher, appui de fenêtre, cadavre de cheval etc) il pourra utiliser son arme comme un mousquet, avec tous les avantages de celui-ci.
- Le temps de rechargement reste 2 tours bien entendu.

On peut donc en conclure qu'un mousquetaire détaché (ou "mousquetaire commandé") présente autant d'avantages que d'inconvénients :
Avantages : déplacement à 20 cm par tour, possibilité d'utiliser son arme au maximum s'il trouve un appui ;
Inconvénients : arme déclassée (égale à l'arquebuse) s'il n'a pas d'appui, temps de rechargement plus long qu'une arquebuse.

Intéressant...

Plutôt que lui faire regarder deux tableaux différents (peu intuitif), n'est-il pas encore plus simple de lui attribuer le tableau normal du mousquet ? mais sans obtenir le bonus +1 pour « tir sur groupe au commandement » s'il n'a pas d'appui. Ainsi il garde quand même la portée du mousquet.

@Eric de Gleievec a écrit:Sur cette illustration, un mousquetaire commandé suédois, à genoux au premier plan :

Règles optionelles : unités spéciales de tireurs 351ee2bef1669e1793a6ed723a41d088

La même question se posera, de toutes manières, pour les fusils à silex qui commencent à apparaître à cette époque...

Règles optionelles : unités spéciales de tireurs Wgp-03-firelock-storming-party-a


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec
Heu, je dois y réfléchir ; j'avoue que je n'avais pas du tout envisagé le problème sous l'angle du commandement, mais juste sous celui de la précision du tir (on se comprend).

Et oui, je voulais aussi aborder la platine à silex, entre autres ; on va en recauser de toutes façons.


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

Patrice

Patrice
Admin
Je me souviens que tu as a brièvement évoqué ce point juste avant le début de la partie dimanche (et peut-être même m'as-tu dit que l'escouade d'infanterie qui accompagnait mon artillerie pouvait suivre cette règle ? je n'en suis pas sûr, ou alors je l'ai oublié ensuite, car je les ai seulement utilisés comme des arquebusiers).

Il faudrait aussi que ça n'ouvre pas une brèche contre les règles d'époques plus tardives : le fusil à silex (de la fin du XVIIe siècle jusqu'au premier tiers du XIXe siècle) ne peut, en principe, pas tirer en mouvement (sauf aux mains des Amérindiens, etc).


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Bruno

Bruno
Pour l'avoir fait en reconstitution il est tout a fait possible de tirer en bougeant et même de recharger en courant (je l'ai déjà fait) mais il faut avoir de l'entrainement.
Donc ma réflexion plutôt que de considérer l'arme avec ou sans fourche , ne serait il pas plus judicieux de considérer la qualité de la troupe ? Exemple un clase 4 ou 5 peut bouger (mouvement réduit ?) et tirer avec un malus de -1 (bonne troupe entrainée) et classe 3 ou 2 (tir ou mouvement mais pas les deux) ?

Patrice

Patrice
Admin
Il y a plusieurs problèmes...

— Quelqu'un de bien entraîné peut faire à peu près n'importe quoi une fois de temps en temps ; même tirer au longbow monté... ou autre...  Laughing

Règles optionelles : unités spéciales de tireurs 63762-large

...mais ensuite, si on permet ça, toutes les troupes de cette catégorie vont vouloir le faire tout le temps dans le jeu. Alors que ce n'est pas du tout représentatif. La Garde de Napoléon aurait sans doute pu tirer en bougeant si elle l'avait voulu, mais apparemment elle ne le faisait pas... parce qu'étant bien entraînée, elle privilégiait l'efficacité du tir.

— J'avais fait quelques tableaux expérimentaux sur les vitesse de rechargement des fusils en 1880 (Soudan) suivant la classe des troupes... quelques jours après je les ai vite enterrés ! Dès qu'on rentre là-dedans, on est tenté d'ajouter encore plus de possibilités, et ça deviendrait ingérable en jeu (déjà que certains on du mal à distinguer leurs classes 3 de leurs classes 4 même en médiéval).

— La règle de 1996 prévoyait pour certaines armes la possibilité de tirer après un demi-mouvement ; on ne le fait plus : c'est un peu compliqué s'il y a en plus un terrain difficile, et maintenant qu'on admet la possibilité de tirer avant de bouger on ne s'y retrouvera plus...

— La règle privilégie l'aventure ; et le temps d'un tour de jeu n'est pas proportionnel. Il faut garder un ralentissement symbolique pour montrer qu'un coup de mousquet, ou de fusil à silex, oblige à marquer le pas bien davantage qu'un lancer de javelot.

— Si on permet le tir en mouvement (même avec malus) avec des mousquets et fusils anciens, alors en fin XIXe siècle et en XXe siècle tout le monde va pouvoir tirer en marchant tout le temps... Ce n'est pas impossible du tout, mais en principe on ne le fait pas beaucoup non plus...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Patrice

Patrice
Admin
Je retrouve ce fil de discussion...

Je suggère (si le MJ veut utiliser cette possibilité) une règle optionnelle :

« Le chef de la troupe / joueur (ou le général PNJ) peut décider d'ordonner à un ou plusieurs mousquetaires de partir sans leur fourquine (sans doute pour une mission précise).
Dans ce cas leur mouvement est 20 cm.
Ils utilisent la même ligne du tableau de tir que le "mousquet qui ne tire pas en salve au commandement".
Néanmoins, s'ils sont de classe 4 ou 5 et s'ils ont trouvé un appui au tour de jeu précédent, ils utilisent la même ligne que le "mousquet qui tire en salve au commandement" (même s'ils ne sont pas commandés ni en salve).
Ils ne peuvent récupérer leurs fourquines qu'en retournant là où ils les ont laissées (lieu précis, ou chariot mobile). »

Ça ne leur permet pas de tirer en mouvement (euh je ne sais même plus pourquoi j'avais mentionné ça, ça n'était pas dans la question posée). Ceci dit, il est sans doute préférable d'utiliser des arquebusiers comme enfants perdus.

Hum, mais avec ça tous les mousquetaires classe 4 vont vouloir tirer normalement sans être commandés en salve... on va rajouter une autre limitation...

Suspect  scratch

..OU utiliser le tableau de l'arquebuse comme proposé au début, effectivement...
...ce qui aurait l'avantage de ne pas faire de différence entre tous les enfants perdus une fois partis...

Ce qui donnerait :

« Le chef de la troupe / joueur (ou le général PNJ) peut décider d'ordonner à un ou plusieurs mousquetaires de partir sans leur fourquine (sans doute pour une mission précise).
Dans ce cas leur mouvement est 20 cm.
Ils utilisent la même ligne du tableau de tir que l'arquebuse à pied (mais ils mettent toujours 2 tours de jeu immobiles pour recharger).
Néanmoins, s'ils sont de classe 4 ou 5 et s'ils ont trouvé un appui au tour de jeu précédent, ils utilisent la même ligne que le "mousquet qui tire en salve au commandement" (même s'ils ne sont pas commandés ni en salve).
Ils ne peuvent récupérer leurs fourquines qu'en retournant là où ils les ont laissées (lieu précis, ou chariot mobile). »


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum