...Forum de joueurs et joueuses d'aventures de figurines historiques et fantastiques, en Bretagne et ailleurs.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Règles « Argad ! » » La règle de base » Chouannerie et guerre de Vendée

Chouannerie et guerre de Vendée

Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1Chouannerie et guerre de Vendée Empty Chouannerie et guerre de Vendée le Lun 15 Avr 2019 - 13:08

Patrice

Patrice
Admin
Une fiche simplifiée pour la chouannerie et les guerres de Vendée a été sortie pour la partie de samedi dernier.

Aucune différence d'armes ou de facteurs tactiques avec les autres fiches XVIIIe siècle, mais pour faciliter la lecture elle ne mentionne pas quelques détails inutiles dans ce contexte (?) comme les cuirasses etc.

http://www.argad-bzh.fr/argad/pdfs/fiche-fr-chouannerie-vendee.pdf

Par ailleurs j'ai sorti aussi une fiche de suggestions optionnelles de différences par type d'unité. Pour cela j'ai simplement repris celle qui a commencé à être testée en napoléonien, période où les joueurs aiment souvent différencier la qualité d'entraînement collectif des unités (en plus de la classe des combattants).

Je craignais un peu qu'à première vue les joueurs trouvent ça trop compliqué, mais en fait ça semble avoir bien fonctionné.

L'idée générale c'est que les troupes de ligne ont un malus quand elles ne combattent pas en ordre serré, les Chouans ont toujours –1 au tir et en mêlée (sauf premier tour de mêlée quand ils sont encouragés par un chef noble ou prêtre), les tirailleurs ont aussi leurs particularités, etc.

http://www.argad-bzh.fr/argad/pdfs/fiche-fr-unites-chouannerie-vendee.pdf

Comme toujours ces documents peuvent évoluer, la présentation pourra être améliorée... Je ne connais pas bien tous les types de troupes utilisés dans ce contexte, nos spécialistes auront sans doute des choses à dire. study What a Face


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

2Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Lun 15 Avr 2019 - 15:05

Euthanasor

Euthanasor
La cuirasse existe sous la révolution et l'Empire.


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

3Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Lun 15 Avr 2019 - 15:22

Patrice

Patrice
Admin
@Euthanasor a écrit:La cuirasse existe sous la révolution et l'Empire.

Oui... mais est-ce qu'elle est utilisée en Bretagne ou Vendée dans ce contexte précis ? (si oui, on peut remettre la mention sur la fiche).


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

4Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Lun 15 Avr 2019 - 17:48

Euthanasor

Euthanasor
Parce que tu ferais une fiche différente pour le 1er Empire?


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

5Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Lun 15 Avr 2019 - 23:22

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec
Je suis assez d'accord, il faut une fiche unique pour les guerres de la fin du 18ème et du début 19ème (AWI, Révolution, Empire) ; et la cuirasse devrait donc y être intégrée.


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

6Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Mar 16 Avr 2019 - 10:07

cvenant56

cvenant56
Je dirai que c'est inutile. Historiquement aucun régiment de cuirassier n'a été déployé dans l'ouest. En 1815 ce fut essentiellement de l'infanterie et beaucoup de gendarmes à pied et à cheval. Les cuirassiers étaient réservés aux armées de l'extérieur. Les régiments de cuirassiers étaient chose trop rare sous la Révolution et l'Empire pour être gâchés dans une lutte contre-insurrectionnelles. De plus ils étaient trop peu adaptés à ce genre d'opération.

http://langoelan.canalblog.com/

7Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Mar 16 Avr 2019 - 12:54

Euthanasor

Euthanasor
Nous débattons de l'opportunité de faire une fiche "Empire" distincte de celle de la Révolution. pas de l'emploi (inexistant) de cuirassiers dans l'Ouest.


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

8Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Mar 16 Avr 2019 - 18:48

cvenant56

cvenant56
@Euthanasor a écrit:Nous débattons de l'opportunité de faire une fiche "Empire" distincte de celle de la Révolution. pas de l'emploi (inexistant) de cuirassiers dans l'Ouest.

Oups désolé Laughing

http://langoelan.canalblog.com/

9Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Mar 16 Avr 2019 - 18:49

cvenant56

cvenant56
Du coup oui je suis pour une fiche unique Révolution et Empire

http://langoelan.canalblog.com/

10Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Mar 16 Avr 2019 - 20:17

Patrice

Patrice
Admin
@Euthanasor a écrit:Nous débattons de l'opportunité (...) pas de l'emploi (inexistant) de cuirassiers dans l'Ouest.

Charles répondait à la question que j'évoquais un peu plus haut... Surprised

@Eric de Gleievec a écrit:Je suis assez d'accord, il faut une fiche unique pour les guerres de la fin du 18ème et du début 19ème (AWI, Révolution, Empire) ; et la cuirasse devrait donc y être intégrée.
@cvenant56 a écrit:Du coup oui je suis pour une fiche unique Révolution et Empire

On ne parle peut-être pas de la même chose...

C'est clair qu'il faut un document de référence unique pour fin XVIIIe / début XIXe ...et même à partir de 1700 jusqu'au premier tiers du dix-neuvième siècle, les armes dominantes étant le fusil à silex à canon lisse, le pistolet, éventuellement le mousqueton (même si elles ont un peu évolué, mais on les traite pareil). Donc il existe un récapitulatif générique unique de toutes les armes de cette période... et peut-être un jour une version commune de la règle dédiée...

Mais pour faire une feuille recto-verso posée sur un coin de la table de jeu et facile à lire rapidement... ça ne rentre pas dans la même, il y a trop de trucs.

La Chouannerie n'est peut-être pas le bon exemple car apparemment il n'y a pas beaucoup de particularités (à part le rôle des paysans). Mais en AWI il y a les longues carabines (et les Amérindiens), et en Espagne Napo il y a le Baker rifle et le tromblon ...dont on n'a pas besoin pour encombrer une fiche résumée Russie 1812 ...dans laquelle on voudra par contre savoir comment marcher dans la neige...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

11Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Jeu 18 Avr 2019 - 11:42

SIR JACK

SIR JACK
Pour apporter ma contribution à la réflexion et sachant que je suis d’accord pour une fiche unique, je rappelle que des faits de chouannerie ont eu lieu jusqu’en 1815 dans le Morbihan, à des degrés divers.

L’un des plus notables est l’enlèvement de l’évêque, Mgr de Pancemont, et de deux de ses compagnons en juillet 1806, près du village de Monterblanc.
Le chef des ravisseurs est Raoul de La Haye Saint Hilaire.
Il faut signaler qu'à cette époque, les évêques , nommés sur proposition du ministre des cultes, sont considérés par Napoléon comme des fonctionnaires chargés d'appliquer la politique du gouvernement.

Une rançon est demandée, ainsi que la libération de deux chouans arrêtés à Sulniac. Le curé de Saint-Avé est chargé de la transaction.

Après diverses péripéties, l’évêque est libéré. Mais une force de 1 500 militaires  arrivés en renfort est constituée à Pontivy pour retrouver les ravisseurs, avec ordre de battre la campagne jour et nuit.

La Haye Saint Hilaire ainsi que deux autres chouans, Pourchasse et Bily, sont arrêtés en septembre après avoir été cernés par une trentaine de gendarmes, toujours près de Monterblanc.
Pourchasse est abattu en sautant d’une lucarne. Ses compagnons vont être fusillés : la Haye, blessé aux jambes et à la tête, a été assis sur une chaise pour être exécuté.



Pendant les Cent jours, à partir d’avril 1815, de nombreux chouans vont par ailleurs reprendre les armes.
Leur chef est Louis Sol de Grisolles, qui vient de passer dix ans en prison. Il établit son QG au château de Kerfily, dans la région d’Elven.

Louis Sol de Grisolles, tel qu'il est décrit sur une feuille signalétique de conspirateurs royalistes établie par la police de Fouché
Chouannerie et guerre de Vendée Sol10

Le château de Kerfily
Chouannerie et guerre de Vendée Kerfil11


Des nouveaux venus émergent également. C’est le cas de Joseph de Cadoudal, dont la famille a été anoblie, mais aussi du chevalier de Margadel (quel beau nom pour un personnage de jeu de rôle !) et de Julien Guillemot, le fils du « roi de Bignan ».

D’autres encore retournent aux luttes passées : M. de Francheville, Jean Rohu, Le Thieis (Bignan), Le Ridant (Vannes), Guillaume Gambert (Elven).

Des combats sont livrés près de Sainte-Anne-d’Auray, à Grand-Champ et à Muzillac. Ce qui amène Gambert à l’emporter sur les troupes napoléoniennes.

Par ailleurs, le chevalier de Margadel mène à la bataille 400 élèves du lycée Saint-Yves, l’actuel lycée Jules Simon, de Vannes.
Si on en faisait un film, certains crieraient à l’affabulation. Comme quoi, la réalité dépasse souvent la fiction.

On estime que plus de 12 000 chouans se sont mobilisés à cette époque.

Après l’armistice conclu entre la France et les alliés qui ont battu Napoléon à Waterloo, une messe est célébrée le 30 juillet 1815 sur le site de La Rabine, à Vannes.
Jean Guillot, l’auteur du livre « Révolution et chouannerie en Morbihan » (ed. des Montagnes noires) dans lequel j’ai trouvé ces informations, raconte que « après l’office, bleus et blancs se congratulent autour d’un verre, en trinquant à la paix enfin retrouvée ».



Dernière édition par SIR JACK le Jeu 18 Avr 2019 - 17:16, édité 2 fois


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

12Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Jeu 18 Avr 2019 - 12:13

kiyomori

kiyomori
Il y a quand même eu vraisemblablement de la grosse cavalerie en Vendée.
Saumur :
Au sud-est, les offensives de La Rochejaquelein et de Cathelineau sont cependant contenues par le château et les troupes de Berthier. Mais Lescure, au sud-ouest, passe à côté des redoutes de Bounan puis s'empare du pont Fouchard sur le Thouet. Lescure poursuit son avancée mais est freiné par l'intervention de la Légion germanique. Les Allemands repoussent les Vendéens à trois reprises, puis les cuirassiers républicains lancent une charge qui met en déroute les forces de Lescure. Cependant Marigny déploie efficacement ses canons dont les tirs arrêtent les cuirassiers qui sont ensuite chargés de flanc par la cavalerie de Dommaigné. Lescure rallie ses troupes et les Vendéens reprennent l'avantage. Cependant Domaigné est tué et Lescure est blessé d'une balle à l'épaule. Les républicains prennent la fuite, Menou et Berthier sont blessés et Pierre Bourbotte, blessé également et ayant eu son cheval tué sous lui, manque de peu d'être capturé par les Vendéens ; il est sauvé par François-Séverin Marceau-Desgraviers, alors lieutenant-colonel.

http://170infanterie.canalblog.com/

13Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Jeu 18 Avr 2019 - 20:16

SIR JACK

SIR JACK
Il est également à noter que, pendant la Révolution, les régiments de grosse cavalerie n’ont pas forcément porté de cuirasse. Loin s'en faut.

Selon le commandant Bucquoy, une référence en matière d’uniformologie, les troupes à cheval de l’armée française de 1791 à 1800 comprenaient les dragons, les hussards et les chasseurs mais également 25 régiments désignés sous le simple nom de « Cavalerie ». Nom que ces corps avaient déjà porté sous l’Ancien régime.

Parmi eux, le 8e,  ancien régiment des « Cuirassiers du Roi » portait en 1799 le titre de « 8e régiment de Cavalerie-Cuirassiers ». Contrairement aux autres unités, il avait toujours été cuirassé.

Toujours selon Bucquoy, on a en fait coutume de dire que l’arme des cuirassiers résulte de la transformation, en 1803, des douze premiers régiments de Cavalerie en régiments de cuirassiers.

Un décret du 1er Vendémiaire an XII (24 septembre 1803) a en effet prescrit que ces 12 régiments porteraient la cuirasse et qu’ils seraient appelés cuirassiers.

Les régiments portant les numéros 13 à 18 ont pour leur part été versés dans l’arme des dragons .

Voici comment étaient habillés en 1799 les régiments dits de "Cavalerie", futurs cuirassiers qui étaient alors sans cuirasse.

Le 12e régiment de Cavalerie

Chouannerie et guerre de Vendée P1180310


Le 3e régiment de Cavalerie

Chouannerie et guerre de Vendée P1180311

Et le 8e régiment de Cavalerie-Cuirassiers qui, lui, portait déjà une cuirasse

Chouannerie et guerre de Vendée P1180312


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

14Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Ven 19 Avr 2019 - 9:55

kiyomori

kiyomori
@SIR JACK a écrit:Il est également à noter que, pendant la Révolution, les régiments de grosse cavalerie n’ont pas forcément porté de cuirasse. Loin s'en faut.


Et le 8e régiment de Cavalerie-Cuirassiers qui, lui, portait déjà une cuirasse

Chouannerie et guerre de Vendée P1180312

Selon Wiki c'est à l'armée de Mayence que Jean-Louis Brigitte d'Espagne commande le 8e cuirassiers.

http://170infanterie.canalblog.com/

15Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Ven 19 Avr 2019 - 10:59

SIR JACK

SIR JACK
@kiyomori a écrit:  

Selon Wiki c'est à l'armée de Mayence que Jean-Louis Brigitte d'Espagne commande le 8e cuirassiers.

Mais selon la même source, parmi les Mayençais envoyés en 1793 en Vendée, je ne vois qu'une très faible cavalerie composée de 263 chasseurs à cheval et d'une énigmatique "légion des Francs" à cheval (37 hommes).

Alors… où est passée la 7e compagnie ? Euuuh, pardon, le 8e Cavalerie-Cuirassiers  ?  Chouannerie et guerre de Vendée 1954535241

Composition de l'armée de Mayence

Au 8 octobre 1793, l'armée de Mayence, commandée par le général Kléber, avait son quartier général à Montaigu (657 officiers - 9 737 volontaires présents - 4 498 hommes aux hôpitaux - 24 canons). La plus grande partie des hommes aux hôpitaux étaient restés en route après le départ de Mayence.

Avant-garde sous le commandement du général Michel de Beaupuy (186 officiers - 3 346 volontaires présents - 1 228 hommes aux hôpitaux - 4 canons) 3e demi-brigade Légion des Francs à pied (349 hommes)
Légion des Francs à cheval (37 hommes)
Chasseurs de Cassel (434 hommes)
Chasseurs de la Côte-d'Or (86 hommes)
Chasseurs de la Charente (100 hommes)
Détachement du 7e bataillon d'infanterie légère (52 hommes)

6e demi-brigade 1er bataillon des grenadiers (563 hommes)
2e bataillon des grenadiers (728 hommes)
2e bataillon de volontaires du Jura (200 hommes)
3e bataillon de volontaires de la Nièvre (232 hommes)
4e bataillon de volontaires du Haut-Rhin (372 hommes)
7e bataillon de volontaires des Vosges (150 hommes)
13e bataillon de volontaires des Vosges (186 hommes)
Artillerie (46 hommes - 4 canons)


1re division sous le commandement du général Louis Antoine Vimeux (240 officiers - 3 382 volontaires présents - 1 718 hommes aux hôpitaux - 12 canons) 1re demi-brigade 1er bataillon du 82e régiment d'infanterie (217 hommes)
Compagnie de grenadiers des 37e, 60e, 84e et 88e régiment d'infanterie (149 hommes)
8e bataillon de volontaires des Vosges (153 hommes)
9e bataillon de volontaires du Jura (426 hommes)
2e bataillon du 62e régiment d'infanterie (337 hommes)
6e bataillon de volontaires du Calvados (245 hommes)
4e bataillon de volontaires du Calvados (244 hommes)
5e bataillon de volontaires de l'Eure (370 hommes)

2e demi-brigade 2e bataillon de volontaires de Seine-et-Oise (238 hommes)
1er bataillon de la République (143 hommes)
1er bataillon des Fédérés Nationaux (205 hommes)
2e bataillon des Amis de la République (237 hommes)
Chasseurs de Saône-et-Loire (144 hommes)
Artillerie (45 hommes - 5 canons)
Parc d'artillerie (161 hommes - 3 canons)
Artillerie volante (45 hommes - 4 canons)
Chasseurs à cheval (263 hommes)


2e division sous le commandement du général Marc Amand Élisée Scherb (112 officiers - 1 541 volontaires présents - 706 hommes aux hôpitaux - 3 canons) Demi-brigade Saint-Sauveur 1er bataillon du 32e régiment d'infanterie (242 hommes)
Détachement du 13e régiment d'infanterie (47 hommes)
2e bataillon de volontaires de la Haute-Saône (255 hommes)
9e bataillon de volontaires de la Haute-Saône (378 hommes)
10e bataillon de volontaires de la Haute-Saône (183 hommes)
Détachement du 4e bataillon de volontaires de la Haute-Saône (14 hommes)
11e bataillon de volontaires de la Haute-Saône (230 hommes)
12e bataillon de volontaires de la Haute-Saône (278 hommes)
Artillerie (26 hommes - 3 canons)


Division de réserve sous le commandement du général Nicolas Haxo (119 officiers - 1 468 volontaires présents - 846 hommes aux hôpitaux - 5 canons) Demi-brigade Jordy 1er bataillon du 57e régiment d'infanterie (263 hommes)
2e bataillon du 57e régiment d'infanterie (257 hommes)
2e bataillon de volontaires de l'Ain (373 hommes)
1er bataillon de volontaires de la Meurthe (104 hommes)
3e bataillon de volontaires des Vosges (353 hommes)
6e compagnie de Grenadiers Réunis (155 hommes)
Artillerie (82 hommes - 5 canons)



Dernière édition par SIR JACK le Ven 19 Avr 2019 - 11:11, édité 2 fois


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

16Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Ven 19 Avr 2019 - 11:07

SIR JACK

SIR JACK
J'ai retrouvé le 8e Cavalerie-Cuirassiers en 1793
Il s'est battu à Hondschoote (8 septembre) contre les Anglais, les Hanovriens et les troupes du Saint Empire, puis à Wattignies (15 et 16 octobre) contre les, Autrichiens.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

17Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Ven 19 Avr 2019 - 13:10

Ehouarn

Ehouarn
Bon et bien voilà suffisamment de matière pour nous proposer de futurs scénarios Chouannerie et guerre de Vendée 109910


_________________
En essayant continuellement on finit par réussir. Donc, plus ça rate, plus on a de chance que ça marche.
http://www.biodanza56.fr

18Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Ven 19 Avr 2019 - 14:29

SIR JACK

SIR JACK
@Ehouarn a écrit:Bon et bien voilà suffisamment de matière pour nous proposer de futurs scénarios Chouannerie et guerre de Vendée 109910

Je me lancerais bien dans l'aventure. Mais je vais prendre mon temps et j'accepterais volontiers un coup de main.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

19Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Sam 20 Avr 2019 - 19:26

Patrice

Patrice
Admin
@SIR JACK a écrit:le 8e régiment de Cavalerie-Cuirassiers qui, lui, portait déjà une cuirasse

je crois avoir lu il y a longtemps (dans un vieux numéro de la revue Uniformes, probablement) que quand les régiments de cuirassiers ont été recréés, les officiers du 8e ont tenté de réclamer l'honneur de porter le numéro 1 au lieu de 8 puisqu'ils étaient restés les seuls cuirassiers pendant un moment...

Bon par ailleurs vous avez raison, je vais remettre en route une fiche unique XVIIIe - début XIX siècle... sinon je n'en sortirai jamais... les fiches sur cette période ne sont même plus en ligne sur le site, en attente de remises à jour... il y a besoin d'un coup de nettoyage de printemps...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

20Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Dim 21 Avr 2019 - 11:51

Euthanasor

Euthanasor
Les cuirassiers de certaines nations ne portent que la demi cuirasse et ne sont donc pas protégés par derrière.


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

21Chouannerie et guerre de Vendée Empty Re: Chouannerie et guerre de Vendée le Dim 21 Avr 2019 - 12:48

Patrice

Patrice
Admin
@Euthanasor a écrit:Les cuirassiers de certaines nations ne portent que la demi cuirasse et ne sont donc pas protégés par derrière.

Laughing Chouannerie et guerre de Vendée 286124619 Chouannerie et guerre de Vendée 286124619 Chouannerie et guerre de Vendée 286124619 Laughing

...Contrairement aux cavaliers japonais avec horo, qui eux ne sont protégés que dans le dos...

Il suffira de préciser cela en une ligne dans des caractéristiques nationales, si on va jusque-là.

Il sera indiqué, de toutes manières, que ce sont des fiches génériques, et qu'il est possible de modifier certaines choses (comme aussi les possibilité de manœuvre, etc.) suivant le contexte précis ou la nation. On avait déjà fait quelques différences entre nations 1700 il y a longtemps pour une méga-partie pirates.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum