...Forum de joueurs et joueuses d'aventures de figurines historiques et fantastiques, en Bretagne et ailleurs.

Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

An Argader » Époques » XVIIIe siècle » Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Aller en bas  Message [Page 17 sur 20]

lou passejaïre

lou passejaïre
@SIR JACK a écrit:Les morceaux de coton sont simplement posés, pas collés. Je peux donc les enlever. Je vais regarder ça.
Autre question : pour la palissade de bois. Est-ce que je la peins, ou la vieillis simplement avec un lavis noir et marron ?

pour la palissade , un excellent tuto existe sur le site de vallejo : vieux bois (PDF)

y a d'ailleurs plein de bons tutos sur le site de vallejo .

good job, sir study


_________________
"Quand on est vieux, on sait quand on se baisse, mais on sait pas quand on se relève."

messire flush


Excellentissime!!!

Pour autant... Nous montrer ça en plein confinement, c'est une hoooonte!

Patrice

Patrice
Admin
Pour le bois c'est bien de se contenter d'un lavis (plus ou moins dense) pour laisser entrevoir le grain naturel du bois.


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Ehouarn

Ehouarn
Et il faut prendre en compte que lorsque la palissade a été posée, elle était neuve Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 1899326504


_________________
A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire !
http://www.biodanza56.fr

SIR JACK

SIR JACK
@Ehouarn a écrit:Et il faut prendre en compte que lorsque la palissade a été posée, elle était neuve Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 1899326504

Ah là , en ce moment, pas de doute. Pour être neuve, elle est neuve. Le bois dont elle est faite sort tout juste du magasin Coccimarket de Monterblanc, rayon colles, ciseaux, cure-dents et tiges à brochettes Very Happy


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin
Pour ce qui est de l'écume de mer, prends-en soin car ça peut aussi servir à fabriquer des pipes en écume...!  Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 207670


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

SIR JACK

SIR JACK
Nouvelle étape dans la maquette du fort de Pentièvre : j'ai creusé le pied des parapets derrière lesquels se trouvaient les canons pour réaliser un "chemin couvert" que l'on signale sur un plan ancien, mais également pour aménager un fossé que ce chemin couvert surplombait. Fossé qui était apparemment le précurseur de celui qui borde  le fort actuel à l'Est et dans lequel s'entrainent aujourd'hui les militaires.

Lorsque, avec Charles, on avait visité le site à l'occasion des journées du patrimoine (car l'intérieur est le reste du temps interdit d'accès au public), on s'était pas mal creusé la tête sur la nature exacte de ce chemin couvert.
En fait, un plan de 1795 en donne la description exacte. Un grand merci à M. Hillion, le passionné d'histoire habitant Saint Pierre de Quiberon, qui est allé le dénicher à Vincennes.

Autre point à éclaircir : ce plan semble  indiquer que le fossé qui précède les parapets était bordé par une palissade semblable à celle qui entourait les abords du fort. Ce qui ne me parait pas incohérent car cela constitue un obstacle supplémentaire pour d'éventuels assaillants.

Voici le fossé en cours de réalisation. Je dois encore le travailler à la colle à carrelage. Avant de peindre et de floquer. Mais l'idée générale est là.
Sur la photo, on voit aussi une partie de la palissade réalisée avec des tiges de brochette patiemment coupées et taillées. Celle qui longeait le fossé n'est pas encore en place.

Comme le confinement est bien parti pour durer (d'autant plus qu'il y a un tas d'abrutis qui continuent à circuler et à sortir ici et là  Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 3914382451 ), j'espère que le matos ne va pas commence à me manquer pour poursuivre le boulot. Car il faut encore réaliser un bon tiers de la maquette. C'est à dire toute la partie nord.

Allez JJ ! On y croit.

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 Chemio10


Le chemin couvert, de plus près
Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 20200410

Le détail du plan de 1795
Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 20200412


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

cvenant56
cheers cheers cheers

http://langoelan.canalblog.com/

Patrice

Patrice
Admin
Superbe...

Le chemin couvert serait alors juste au-dessus du fossé... et couvert comme son nom l'indique ?

Une palissade en avant du fossé ? Ça semble bizarre, on pourrait craindre que des tirailleurs ennemis viennent se cacher derrière ? Ceci dit, des tests ont monté qu'une palissade ne protège guère des balles de fusil de l'époque, au pire on se prend des éclats de bois en plus...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

cvenant56

cvenant56
On appelle cela un chemin couvert parce que les soldats qui sont dedans sont couverts par leur camarades sur leurs remparts au dessus. Aucun rapport avec un quelconque élément architectural. On avait eu un cours la dessus.

http://langoelan.canalblog.com/

Patrice

Patrice
Admin
@cvenant56 a écrit:On appelle cela un chemin couvert parce que les soldats qui sont dedans sont couverts par leur camarades sur leurs remparts au dessus. Aucun rapport avec un quelconque élément architectural. On avait eu un cours la dessus.

Shocked Ah ben j'apprends quelque chose...

Vu mon grand âge, moi j'en étais resté aux hourds du Moyen Âge ! (vraiment couverts ceux-là). Wink


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Euthanasor

Euthanasor
Super ! et moi aussi, j'ai appris quelque chose, là.


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

SIR JACK

SIR JACK
@Patrice a écrit:Une palissade en avant du fossé ? Ça semble bizarre, on pourrait craindre que des tirailleurs ennemis viennent se cacher derrière ? Ceci dit, des tests ont monté qu'une palissade ne protège guère des balles de fusil de l'époque, au pire on se prend des éclats de bois en plus...


Voilà la partie du plan de 1795 qui indique l'emplacement de la palissade.
Celui-ci montre clairement qu'il existe quelque chose le long du fossé.

La protection d'une palissade peut effectivement s'avérer illusoire pour un assaillant en raison de la puissance des balles et des dangereux éclats de bois qu'elles peuvent également projeter . Sans parler des dégâts que les canons, tout proches, peuvent provoquer sur une cloison, comme c'était le cas à l'époque lors des combats navals.

Par contre, devoir franchir une palissade qui borde un fossé, ou bien être obligé de la contourner, constitue une difficulté de plus pour un assaillant.
C'est la raison pour laquelle je suis bien tenté de retenir cette hypothèse.  Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 1954535241

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 Paliss11


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Euthanasor

Euthanasor
Quand tu regardes les châteaux japonais de l'époque sengoku, les palissades et barrières de bambous de toutes sortes sont légion. Ils servent à canaliser et ralentir sans cesse l'ennemi et ne constituent pas des protections. Sur ton illustration, les saillants semblent indiquer un rôle de flanquement, donc un rôle défensif de l'ouvrage. Meurtrières? ou palissade jusqu'à mi-corps.

Ne pas oublier non plus, dans les forts depuis Vauban, le rôle de dissimulation. De telles palissades peuvent rendrent invisible tout déplacement de troupe derrière.
Jusqu'aux arbres, plantés dans les forts, avaient un rôle "masquant".


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

SIR JACK

SIR JACK
Tant que j'y suis, voilà le système de fixation des palissades. Une tige plus longue, un simple trou dans le décor et ça tient très bien.
J'ai découpé la plus grande partie de cette enceinte de bois en morceaux de 8 cm de long.
Comme ça, si au cours d'un scénario un joueur a l'idée de tirer au canon dedans, j'effondrerai la partie démolie en la remplaçant par une palissade en partie déchiquetée et noircie autour des impacts de boulets.
Par ailleurs, comme je le disais dans un précédent message, le décor pourra aussi être utilisé sans palissade et les trous de fixation couverts par des buissons.

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 Pal_210


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
@Euthanasor a écrit:. Sur ton illustration, les saillants semblent indiquer un rôle de flanquement, donc un rôle défensif de l'ouvrage. Meurtrières? ou palissade jusqu'à mi-corps.  

L'idée des palissades à mi-corps (sur laquelle j'hésite un peu) ou au moins des meurtrières (qui ne doivent pas être difficiles à faire)  est intéressante. Et je me suis moi aussi posé la question des saillants. Car, sans possibilité de tirer au dessus ou au travers de la palissade, à quoi serviraient-t-ils ? Affaire à suivre donc.

Charles, aurais-tu quelques pistes à ce propos ? Ne serait-ce qu'en posant la question à l'un de tes profs ?
Je vais aussi étudier ça de mon côté.


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Euthanasor

Euthanasor
Pour les saillants, ils sont caractéristiques de positions de flanquements. Donc : Oui il devait y avoir moyen de tirer au travers ! C'est obligé ! C'est même la seule chose que je puis assurer d'après ce plan.


_________________
Pour le meilleur et pour l'Empire !
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/
http://euthanasor-wargamesetmodelisme.blogspot.com/

cvenant56

cvenant56
Je vais voir, je creuse la question... Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 49835

http://langoelan.canalblog.com/

cvenant56

cvenant56
Au sujet des palissades, je pense que l'hypothèse la plus plausible est que la palissade arrive à mi-corps ou légèrement au dessus, de manière à ce que le soldat puisse tirer par dessus et se repositionner à couvert derrière en s'agenouillant.

A Quiberon, si l'on se fie aux témoignages, la palissade devait être franchissable avoir à la détruire. Voici un extrait des mémoires de Contades: « Vieillards, enfants, femmes, officiers, Chouans, tous couraient pêle-mêle, frappés d’une terreur que rien ne peut dépeindre. Les Chouans, sans chercher la prote, avaient escaladé les retranchements et franchi les palissades ; en un mot, ils nous avaient pris d’assaut ».

Et voici une autre indication, provenant de l'ordre du général Hoche: « Arrivé près de ce village, il tournera brusquement à droite et fera courir jusqu’au fort, dont il s’emparera en franchissant la palissade. »

Si l'on se fie à ce qui se faisait jusque là en matière de fortifications de campagne, on peut regarder les ouvrages édifiés lors de la guerre d'Indépendance Américaine. Voici quelques illustrations qui donnent des idées:

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 Us_arm10

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 518f4i10


http://langoelan.canalblog.com/

SIR JACK

SIR JACK
Intéressant en effet. Je vais revoir ça sur la maquette.
En attendant, voilà quelques "bleus" de plus pour égayer tout ce joli monde

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 Repub10


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

SIR JACK

SIR JACK
Test rapide sur la base de l'hypothèse émise par Charles. Merci de me dire ce que vous en pensez.
Soit dit en passant, c'est beaucoup plus simple et plus souple à fabriquer.
L'autre option, ce sont les cure-dents, plus fins. Ce qui permet en plus aux assaillants de se casser les dents sur ce type de défense. Bon, d'accord, je vais prendre mes pilulles bleues  drunken

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 Test10

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 20200414

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 20200415


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

cvenant56

cvenant56
C'est comme sur les z'imazes! C'est parfait bounce

http://langoelan.canalblog.com/

SIR JACK

SIR JACK
Par contre, sur cette vue (que l'on a d'ailleurs déjà montrée) et qui date de 1800 - 5 ans après ce drame affreux - on voit très bien qu'il s'agit d'une palissade droite et apparemment aux poteaux bien serrés.

Après, on peut sans doute effectivement réduire la taille de celle que j'ai réalisée, en l'amenant par exemple aux 3/4 de hauteur d'homme, ou en tout cas en laissant dépasser la tête des soldats.

Je me fie pour cela à la hauteur de la redoute qui figure sur la gauche de la gravure, plus élevée apparemment que la palissade.

Or les murs de la redoute, toujours en place aujourd'hui, ne sont pas très élevés comme le montrent les photos ci-dessous. Finalement, je vais peut-être renoncer à l'option cure-dents. lol!

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 1795_p10

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 Dsc_0567

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 Dsc_0568

Quiberon, sa côte, ses chouans, ses bastons - Page 17 Dsc_0569


_________________
Veni, vidi, rigoli
https://dunapodanslair.blogs.fr/

Patrice

Patrice
Admin
Shocked Passionnant... faudra que je retourne voir ça un de ces jours...


_________________
« Il vaut mieux faire face à ce qui est derrière nous, que tourner le dos à ce qui est devant ! » (capitaine Huchehault)
http://www.argad-bzh.fr/argad/

Eric de Gleievec

Eric de Gleievec
Ceci dit, certaines parties de ce mur semblent avoir été remontées récemment.

L'ont-elles été à l'identique ? Pour avoir travaillé pendant mon service à la restauration de monuments historiques appartenant à l'armée (le Château Vieux et la Citadelle de Bayonne), je peux dire que la démarche des militaires en matière de réhabilitation est parfois... empirique !


_________________
Si vis pacem, paranoïaque !

Quelques figurines "pas pour jouer".

Revenir en haut  Message [Page 17 sur 20]

Aller à la page : Précédent  1 ... 10 ... 16, 17, 18, 19, 20  Suivant

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum